soins naturels

Soigner une mycose naturellement

Écrit par  | 

Comment soigner une mycose naturellement ?

Démangeaisons, douleurs, brûlures, desquamations de la peau, la liste des symptômes des mycoses ne se limitent pourtant pas qu’à ceux -là ! Cette infection, plutôt bénigne, peut vite transformer votre vie en cauchemars… Car elle s’attrape facilement, que cela soit par contagion ou à cause d’une hygiène de vie inadaptée ! Alors oui, même si nous sommes tous susceptibles d’être infecté par une mycose, il n’est pourtant pas nécessaire de s’affoler car il suffit la plupart du temps de quelques gestes de prévention pour s’en prémunir. Et dans le cas où l’infection est déjà là, il existe bon nombre de remèdes naturels efficaces pour soulager les symptômes et éviter la récidive.

  1. Qu’est-ce qu’une mycose ?

La mycose est une infection bénigne caractérisée par la prolifération de levures, de champignons microscopiques (souvent le candida albicans est en cause mais il en existe beaucoup d’autres tels que les dermatophytes et la malassezia) sur ou dans certains organes.

Il est important de savoir que les symptômes d’une mycose dépendent de sa localisation. Or il existe différents types de mycoses :

  • Les mycoses digestives

  • Le muguet du nourrisson et autres mycoses buccales

  • Les mycoses génitales féminines (vulvaires, vaginales) et masculines

  • Les mycoses cutanées

  • Les mycoses du cuir chevelu et des poils

  • Les mycoses des ongles

  • Les mycoses des sinus

  • Les mycoses pulmonaires dites « profondes »

  1. Comment se prémunir des mycoses ?

Avant même que la mycose soit diagnostiquée, il est primordial de comprendre que votre hygiène de vie peut en être tout simplement la cause.

Tout bon naturopathe vous dira que vous devez prendre soin de votre « terrain » afin de limiter les maladies. De plus, les mycoses apparaissent lorsqu’il y a un déséquilibre de la flore bactérienne. Ce déséquilibre inhibe donc cette première barrière immunitaire !

Il est donc primordial de prendre soin de son corps pour ne pas en arriver là.

Voici 7 recommandations pour éviter les mycoses cutanées :

  • Ne portez pas de vêtements trop serrés (surtout les sous-vêtements)

  • Evitez les vêtements synthétiques, privilégiez les fibres naturelles (coton, lin…)

  • Pensez à bien couper vos ongles

  • Après un bain ou une douche, n’oubliez pas de sécher tous les plis de votre corps (sans oublier entre les doigts et les orteils)

  • Evitez la chaleur humide

  • Trouvez une solution pour vos excès de transpiration

  • Evitez les piscines et saunas ou portez des chaussures adaptées

Si vous avez un traitement antibiotique, celui-ci peut provoquer l’apparition de mycoses. En effet, les antibiotiques détruisent malheureusement les bonnes bactéries responsables du contrôle de la prolifération des champignons. Pensez donc à les prendre au début des repas et finissez vos repas avec une prise de probiotiques pour protéger votre flore intestinale.

Pensez à faire régulièrement une petite détox de votre organisme (et pas seulement après un traitement médical) ! La zéolite, qui est un minéral, est parfaite dans ce cas car elle régule le métabolisme digestif, lutte contre les mycotoxines et détoxifie l’organisme en chélatant les métaux lourds. La zéolite se consomme à raison d’une gélule matin et soir pendant 3 semaines.

soigner une mycose naturellement

  1. Adopter son alimentation pour freiner la prolifération de l’infection

Certains aliments vont favoriser la multiplication des champignons naturellement présent dans l’organisme, acidifier votre organisme et risquent donc de faciliter l’apparition de mycoses. Il vous faut donc les éviter au maximum si l’infection est déjà bien installée. Il s’agit des aliments suivants :

  • Le sucre (y compris le fructose des fruits) et les produits transformés (les champignons se nourrissent de sucre !)

  • Les champignons

  • Les produits fermentés ou aliments contenant de la levure (produits du boulanger, alcool, fromages au lait de vache…)

  • Les produits laitiers (source de lactose qui est un sucre simple) : laits, yaourts, crèmes fraiches

  • Les fruits de mer

  • Le café, thé (les excitants empêchent votre corps de se concentrer sur ses défenses immunitaires)

  • Le tabac, même si ce n’est pas un aliment doit aussi être éviter dans ce cas.

Cette adaptation de votre alimentation va aussi permettre de rendre votre organisme plus alcalin et participera donc à freiner le développement des mycoses, très friands des terrains acides !

D’un autre côté, vous pouvez augmenter votre apport en algues, crustacés et poissons afin de profiter de l’iode qu’ils contiennent. Cet oligo-élément est en effet indispensable au corps pour contrôler les infections fongiques. Celui-ci agit en fait comme un antiseptique général.

Enfin, pour soutenir votre organisme, pensez aux probiotiques ! Ils vous aideront à éliminer les agents responsables de la mycose. De plus, ils permettront un rééquilibrage de la flore intestinale et vaginale.

  1. Soulager les symptômes grâce aux soins naturels

Si vous vous trouvez dans le cas où la mycose est belle et bien installée, vous pouvez toujours vous tourner vers des traitements naturels afin de soulager les symptômes avant tout. Mais sachez que certaines plantes ont des propriétés antifongiques : elles ont donc la capacité de lutter contre les infections locales mais aussi profondes. Les soins suivants sont donc à prioriser si vous souhaitez soutenir votre système immunitaire :

  • L’épine vinette

L’épine vinette est l’un des plus puissants antifongiques naturels grâce à la berbérine qu’elle contient. Prendre 500mg, 3 fois par jour avant les repas en cure de 21 jours

  • Le lapacho

Le lapacho est reconnu pour agir efficacement contre le candida albicans. En plus de sa forte action antifongique, il est également anti-inflammatoire et antiseptique

  • L’extrait de feuille d’olivier : D-lénolate,

Appelé aussi eléonate de calcium, le D-lénolate est non seulement un antifongique mais aussi un stimulant immunitaire et un puissant antibactérien

  • L’extrait de pépin de pamplemousse

A prendre en cure de 6 mois.

  • L’Huile Essentielle d’arbre à thé (Tea Tree)

Appliquer une goutte de cette huile essentielle 2 à 3 fois par jour sur la zone infectée.

  • L’Huile Végétale de noix de coco

A appliquer sur la zone infectée plusieurs fois par jour.

  • L’aloe vera

Cette plante est reconnue pour être antibactérienne et antifongique. Il suffit d’appliquer son gel sur la zone infectée.

  • Association propolis et spiruline

La propolis est antibactérienne, antifongique et rééquilibre les flores. La spiruline quant à elle, développe la flore intestinale et chélate les métaux lourds. Prises ensembles (à raison de 2 gélules de chaque après chaque repas), elles seraient redoutables contre les mycoses !

  • Le psyllium blond

En cas d’infection fongique chronique, en plus de réformer son alimentation et son hygiène de vie, il sera aussi intéressant de prendre du psyllium blond. Il a en effet les propriétés d’absorber les toxines, d’apaiser les tissus enflammés et il soutient le développement des bonnes bactéries intestinales. Prenez 1 cuillère à café 3 fois par jour avant les repas.

Pour soulager les démangeaisons, le bicarbonate est d’un bon secours. Il suffit d’en saupoudrer sur la zone infectée sèche (parfaite pour soigner les zones entre les orteils) et d’enfiler une paire de chaussette en coton. Soin à renouveler 1 à 2 fois par jour.

Enfin, si vous êtes de nature anxieuse, sachez que le stress est un facteur d’apparition des mycoses. Apprenez donc à gérer votre stress grâce à l’activité physique (yoga, taï chi…), à la méditation ou à la sophrologie par exemple. Les Fleurs de Bach peuvent vous aider à gérer vos émotions à condition de bien identifier l’origine de votre stress !

Nous espérons que cette article vous aura aider à répondre à la question: comment soigner une mycose naturellement ?

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 + 15 =