Naturopathie

Comment soigner les hémorroïdes naturellement ?

Écrit par  | 

Soigner les hémorroïdes naturellement ?

S’il y a bien une pathologie dont on n’ose pas parler même à son médecin c’est bien les hémorroïdes. C’est pourtant un mal qui touche une grande partie de la population. En France, 2 millions de personnes en souffrent régulièrement. Les symptômes sont multiples (sang dans les selles, difficulté pour s’asseoir, démangeaisons, douleurs, apparitions de protubérances autour de l’anus) et peuvent être très gênants. Il est bien sûr important de consulter votre médecin pour avoir le bon diagnostic mais sachez qu’il est tout à fait envisageable de soulager les symptômes et de soigner cette maladie en utilisant des méthodes naturelles.

Avant tout, il faut bien faire la distinction entre les hémorroïdes internes et externes car même si elles concernent la même zone, elles ne présentent pas les mêmes symptômes et peuvent être traitées de manière spécifique.

Comment soigner les hémorroïdes externes ?

Plus facilement reconnaissable, les hémorroïdes externes sont des veines enflammées sous la peau autour de l’anus. Elles sont très souvent douloureuses et forment des boules bien distinctes autour de l’anus. Beaucoup de remèdes de grand-mère se sont avérés efficaces pour soulager ce mal.

  • Le bain de siège chaud : il suffit de s’asseoir les genoux relevés dans un bain d’eau chaude. Ceci aura pour effet de dégonfler les veines en stimulant la circulation sanguine vers l’anus ainsi que d’atténuer la douleur. Vous pouvez également y adjoindre du sel d’Epsom pour faciliter la résorption des hémorroïdes.

  • Une autre astuce est d’utiliser les sachets de thé humides et encore chauds que l’on placera sur l’hémorroïde externe. L’acide tannique qu’il contient apaisera la douleur, diminuera le gonflement et aidera le sang à coaguler pour arrêter les saignements.

  • Plus étonnant, il est possible de se soigner en réalisant un cataplasme de pomme de terre râpées. Cela aura un effet calmant et astringent sur les hémorroïdes.

  • L’argile verte peut également vous soulager en l’appliquant sur la zone concernée en cataplasme.

Comment soigner les hémorroïdes internes ?

Les hémorroïdes internes sont des veines enflammées à l’intérieur de l’anus, habituellement indolores et qui saignent parfois. Un traitement interne ou par voie orale est souvent préconisé pour traiter ce problème.

Voici quelques astuces simples pour en venir à bout naturellement :

  • Boire des infusions de plantes comme la Molène (cicatrisant et facilite la circulation du sang)

  • Boire des infusions d’achillée millefeuille (soulage les troubles digestifs, stoppe les saignements et réduit l’inflammation)

  • Utiliser une teinture de calendula diluée à de l’eau et l’appliquer délicatement dans l’anus

  • Utiliser un mélange d’iode et d’huile d’olive à appliquer dans l’anus à l’aide d’un coton

  • Boire un mélange de vinaigre de cidre (1 cuillère à café) et d’eau (1 verre) matin et soir

Comment éviter l’apparition d’hémorroïdes ?

Il est primordial d’avoir une bonne hygiène de vie si l’on veut éviter les hémorroïdes. Voici quelques conseils qui vous aideront dans ce sens :

  • Il faut avant tout éviter la constipation car c’est l’une des causes les plus courantes d’apparition d’hémorroïdes et peut aussi devenir un facteur aggravant. Il faut donc veiller à un apport suffisant en fibres, en fruits et légumes, en légumineuses et en céréales complètes. Et Hydratez-vous suffisamment.

  • Veillez à ne pas vous retenir si l’envie d’aller à la selle et pensez à vous munir d’un réhausseur pour surélever vos jambes pour faciliter l’évacuation ! Et enfin, ne restez pas longtemps sur les toilettes, ne vous forcez pas non plus car si vous poussez fort, vous risquez de dilater vos veines.

  • Evitez les aliments qui risquent de chauffer le rectum : piment, poivre et autres épices fortes, charcuterie, café, alcool, aliments gras et sucré.

  • Avoir une activité physique régulière et conserver son poids de forme

En naturopathie, on considère que les hémorroïdes sont les conséquences d’un foie congestionné. Il faut donc veiller à décongestionner celui-ci c’est-à-dire à éliminer l’excès de sang surchargé de toxines. Ceci permettra la décompression de la veine hépatique et le rétablissement d’une bonne circulation veineuse située autour de l’anus et du rectum. Pour cela, vous pouvez consommer des huiles de première pression à froid et du poisson cru ou cuit. Pensez à la monodiète de fruits aussi qui peut vous aider à décongestionner votre foie !

Soigner les hémorroïdes grâce à l’homéopathie

En fonction de vos symptômes, vous pouvez opter pour de l’homéopathie à raison de 5 granules 3 fois par jour pendant les crises.

En cas de grosses hémorroïdes externes avec de fortes douleurs en position debout ou pendant la marche

  • Aesculus hippocastanum 5ch

En cas d’hémorroïdes qui saignent facilement

  • Hamamelis virginiana 5ch

En cas d’hémorroïdes très sensibles au toucher, violacée ou lorsque la douleur est augmentée en toussant

  • Lachesis mutus 9ch

En cas d’hémorroïdes pendant la grossesse avec constipation, saignement possible

  • Collinsonia canadensis 9ch

En cas de douleur de la région anale avec démangeaisons sans saignement

  • Nux Vomica 5ch

En cas de démangeaisons, de brûlure et/ou de suintement de la zone anale

  • Sulfur 5ch

En cas de douleurs de type échardes à l’intérieur de l’anus, efficace aussi en cas de fissure anale

  • Paeonia 5ch

Demandez conseils à votre pharmacien qui vous recommandera le meilleur traitement en fonction de votre cas.

Soigner les hémorroïdes grâce aux plantes

Vous pouvez déjà commencer par décongestionner votre foie afin d’aider au drainage de ses toxines.

Pour cela, vous pouvez faire une cure de 21 jours en consommant l’une des plantes suivantes :

  • Le pissenlit, le chardon-marie, l’artichaut, le bouleau verruqueux ou encore le romarin. Il sera alors plus facile et efficace d’agir localement.

Pour soulager et soigner vos hémorroïdes, vous pouvez utiliser :

  • Des compresses d’eau florale d’Hamamélis : vasoconstrictrice, décongestive, tonifiante veineux, analgésique et hémostatique

  • Des tisanes de Vignes rouge : anti-inflammatoire vasculaire, tonique veineux

  • Des ampoules ou Extrait de Plante Standardisée de Marron d’Inde pour renforcer les veines, en cure de 21 jours

  • De l’huile végétale de Calophylle Inophyle : tonique et protecteur du système circulatoire et cicatrisant

  • Le Gingko biloba qui a une action bénéfique sur le système vasculaire

Pour lutter contre la constipation, pensez au psyllium, à prendre avec beaucoup d’eau.

 

Soigner les hémorroïdes grâce aux huiles essentielles

Les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution sur la zone anale. De plus, certaines d’entre elles sont contre-indiqué aux enfants, femmes enceintes et allaitantes.

Néanmoins, si vous n’êtes pas dans ces cas-là et avec accord de votre médecin, vous pouvez trouver de bons remèdes grâce à l’aromathérapie. Voici quelques huiles essentielles intéressantes :

  • Hélichryse italienne : anti-inflammatoire, cicatrisante, drainante

  • Menthe poivrée : vasoconstrictrice, cicatrisante

  • Lentisque pistachier : active la circulation veineuse, vasoconstrictrice, anti-inflammatoire

Il est possible de faire une synergie des 3 huiles essentielles qui viennent d’être citées pour une efficacité optimisée : 2 gouttes de Menthe poivrée + 2 gouttes de Lentisque pistachier + 1 goutte d’Hélichryse italienne dans 3 ml d’huile végétale de Calophylle inophyle.

  • Lavande aspic : anti-inflammatoire, cicatrisante

  • Patchouli : décongestionnante du système veineux, cicatrisante, anti-inflammatoire, cicatrisante, régénérante cutanée

  • Ciste ladanifère : hémostatique, cicatrisante, régénérante cutanée

  • Cyprès toujours vert : stimule la circulation veineuse, décongestionnante, anti-inflammatoire

Que faire lorsque les hémorroïdes saignent ?

Si du sang est constaté après vous être essuyé, il est important d’en informer votre médecin traitant pour qu’il écarte tout risque de maladie bien plus grave comme un cancer du côlon.

Pour stopper les saignements :

  • Suivez bien les conseils contre la constipation (favoriser les fibres, le sport et l’eau)

  • Privilégiez les soins hémostatiques (anti-saignement)

  • Bien dormir et restez zen (pensez aux Fleurs de Bach si vous avez des blocages émotionnelles) car une vie stressante peu influer sur le transit !

 

 

Vous pouvez me retrouver sur mon site : www.naturopathieauquotidien.fr Insta: naturopathie.au.quotidien Facebook: ZahraNaturopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 ⁄ 7 =