Formation Aromathérapie offerte! télécharge la immédiatement

Devenir réflexologue – fiche métier

comment pratiquer la réflexologie

La réflexologie est une technique de la médecine douce permettant de soigner des maladies via une manipulation spécifique. Elle sert principalement à libérer les facultés d’autoguérison et d’autorégulation d’un individu. On appelle « réflexologue » le praticien spécialisé dans ce domaine.

La réflexologie : c’est quoi au juste ?

La réflexologie, encore appelée réflexothérapie, est une discipline très ancienne très courante en Égypte et en Chine depuis la nuit des temps. Le réflexologue se base sur les zones réflexes des pieds ou des mains pour stimuler l’autoguérison d’un individu. Cette pratique permet d’apaiser le stress et de soulager la tension, les principaux facteurs des dysfonctionnements physiques et psychiques.

Les manipulations apportent du bien-être, permettent de soigner de nombreux maux, d’activer la circulation sanguine et lymphatique. Cette pratique ancestrale est également recommandée pour soulager les maux de tête, les problèmes intestinaux, les troubles respiratoires, les maux de dos ainsi que les effets des syndromes prémenstruels, de la grossesse ou même des traitements lourds comme la chimiothérapie.

Quelle est la mission du réflexologue ?

Les scientifiques ont évoqué que tous les organes sont liés à un point se trouvant sur les mains et les pieds. La mission du réflexologue consiste alors à masser ces zones pour rétablir les déséquilibres. Selon ses spécialités, il peut pratiquer une ou plusieurs techniques.

La réflexothérapie plantaire

Le praticien utilise des techniques de massage sur l’ensemble des pieds en prenant en compte les zones à traiter.

La réflexologie palmaire

Cette technique est moins courante. Le réflexologue s’appuie sur cette méthode lorsque le patient est sensible. C’est par exemple le cas des femmes enceintes. Elle permet de calmer les troubles du sommeil et de réduire le stress.

La réflexologie crânienne

La réflexologie de la tête et de la face est adoptée pour le rééquilibrage émotionnel, mais aussi pour l’amélioration du sommeil et du fonctionnement du rein, de la vessie et du foie. Cette technique est appliquée sur le crâne, le visage et parfois le dos.

La réflexologie auriculaire

C’est la moins pratiquée. Le praticien s’appuie sur les zones de l’oreille pour soigner des troubles courants.

Quel est le statut d’un réflexologue ?

Le réflexologue est un professionnel de santé exerçant son activité dans la médecine douce. Néanmoins, il n’est pas un médecin proprement dit. Par conséquent, il ne peut pas établir un diagnostic ou prescrire des médicaments.

Ce praticien peut exercer son activité seul en toute indépendance au sein de son cabinet ou à domicile. Certains d’entre eux intègrent des structures spécialisées pour devenir des salariés. Les maisons de retraite, les hôpitaux, les centres de remise en forme et les centres de bien-être proposent le plus souvent des séances de réflexologie à leurs clients. Il peut aussi s’associer avec d’autres professionnels et collaborer avec eux afin de fournir aux patients des services très complets : kinésithérapeute, masseur, etc.

Quel est le salaire moyen d’un réflexologue ?

Un réflexologue travaillant en tant que salarié touche en moyenne entre 1 700 à 2 200 euros bruts par mois. En revanche, pour les praticiens exerçant le métier en toute indépendance, ils perçoivent une rémunération variable en fonction du nombre de consultations mensuelles. Le prix d’une consultation va dépendre de trois éléments :

  • la zone géographique ;

  • l’expérience du praticien ;

  • sa renommée.

À titre d’information, une séance d’une heure est facturée entre 45 à 70 euros. Un praticien implanté dans ce domaine depuis des années peut donc percevoir jusqu’à 30 000 euros par an.

Quelles sont les perspectives d’avenir ?

Un réflexologue peut transmettre son savoir-faire et son expertise aux autres personnes passionnées du domaine. S’il maîtrise parfaitement le sujet, il peut donner des cours en réflexothérapie dans un établissement de formation pour partager ses acquis. Sinon, il a aussi la possibilité d’élargir son champ d’application en s’ouvrant à d’autres techniques de la médecine douce.

Qui peut exercer le métier de réflexologue ?

Le métier de réflexologue est accessible à tous, même aux sans diplômes. C’est pourquoi cette branche est souvent choisie dans le cadre d’une reconversion. En fait, de nombreux professionnels dans d’autres secteurs n’hésitent pas à se lancer, tellement ils sont passionnés par les prestations d’aide aux autres personnes.

Cependant, c’est une profession assez exigeante qui requiert quelques qualités. A priori, une formation est indispensable pour appréhender les zones réflexes et maîtriser les techniques de base. Tout au long du cursus, il aura connaissance de l’anatomie et des zones réflexes de l’homme. Pour garantir un protocole de soin complet aux patients, il est plus judicieux de connaître au moins les 3 types de réflexologie les plus répandus. Une solide connaissance en acupuncture ou en ostéopathie est aussi recommandée.

Pour travailler les zones réflexes des patients au cours d’une séance, une bonne condition physique est aussi indispensable. Le praticien peut d’ailleurs être amené à travailler debout ou dans des positions inconfortables pendant plusieurs heures. De même, certaines qualités humaines sont nécessaires. Un réflexologue doit être ouvert, à l’écoute, patient et empathique. Avoir une bonne aisance relationnelle est même un atout indéniable pour créer facilement une relation de confiance avec les clients. Le praticien doit également faire preuve de discrétion et respecter les règles de déontologie du métier.

La formation est-elle obligatoire pour devenir réflexologue ?

Tout le monde peut exercer la profession de réflexologue, ce qui signifie que le métier est accessible à tous même sans suivre une formation professionnelle. D’ailleurs, il n’existe pas jusqu’à ce jour des règlements spécifiques pour la pratique de cette discipline. Toutefois, il est conseillé de se former pour acquérir les savoirs et compétences nécessaires afin de garantir une prestation de qualité aux clients.

On tient à noter qu’il n’y a pas de diplôme d’État en réflexologie. Cependant, certaines formations sont enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles. À la fin du cursus, un certificat reconnu est alors délivré à ceux qui ont validé leur formation.

La durée minimale de la formation est de 150 heures. Concernant les conditions, la plupart des établissements exigent un niveau CAP ou BEP au minimum pour intégrer les cours. La profession est aussi accessible dans le cadre d’une validation des acquis ou VAE.

Quel type de formation privilégier ?

Les centres proposent trois types de formations. Chaque mode d’apprentissage a ses avantages et ses inconvénients. Toutefois, l’e-learning est plus flexible et les coûts de la formation sont plus abordables.

En présentiel

La session se déroule en salle pendant des horaires prédéfinis. L’interaction avec les formateurs fait partie des atouts majeurs de ce type de formation.

À distance

Les apprenants ont accès aux cours à distance et peuvent discuter avec les formateurs en cas de besoin par téléphone ou par chat.

Mix distanciel/présentiel

Ce mode de formation connaît un fort engouement ces dernières années. Il marie les avantages de la formation en présentiel et à distance.

Comment choisir sa formation en réflexologie ?

Les centres de réflexologie fleurissent en France. Pour trouver la bonne école, il faut mener sa propre enquête et ne pas se jeter sur la première offre dénichée sur internet. De prime abord, il faut vérifier la notoriété et l’expérience de l’établissement. Ce sont des facteurs décisifs. Les avis des anciens sont aussi importants. Leurs témoignages pourront vous donner une première idée sur la qualité des enseignements et la qualification des formateurs.

Par ailleurs, renseignez-vous sur la durée du cursus. La formation peut en effet aller de quelques jours à plusieurs mois. Le choix va surtout dépendre de vos moyens financiers et de votre disponibilité. Si le centre dispose d’un numéro d’enregistrement en tant que prestataire de formation professionnelle continue, l’offre est généralement éligible aux dispositifs d’aide.

De même, il vaut mieux demander un programme détaillé de la formation pour connaître le cheminement du cursus ainsi qu’un devis détaillé. Une estimation sur papier renferme quelques mentions obligatoires comme le coût global de formation, le nombre d’heures de formation ou les modalités de règlement des frais de scolarité. En cas de doute, il est préférable de contacter rapidement le service client. Il saura répondre à toutes vos interrogations.

Comment financer sa formation ?

Une formation en réflexologie demande un investissement assez conséquent. Si vous n’avez pas les moyens nécessaires pour payer les frais, sachez qu’il existe plusieurs dispositifs encore en vigueur permettant de financer votre projet. Si vous êtes un salarié en CDI, CDD ou intérim, vous pouvez mobiliser votre Compte Personnel de Formation. En fonction du solde, le CPF peut prendre en main une partie ou même la totalité des dépenses. Pour en bénéficier, il faut opter pour un centre éligible au CPF et malheureusement, il n’y en a pas beaucoup ou bien les formations proposés sont très cher.

Pour les demandeurs d’emploi, ils ont plusieurs alternatives :

  • le CPF : pour l’utiliser, il faut contacter au préalable Pôle Emploi et sélectionner une formation figurant dans la liste proposée ;

  • l’Aide Individuelle à la Formation ou AIF est une aide permettant de profiter d’une prise en charge sur ses frais pédagogiques sous conditions ;

  • le contrat de professionnalisation : en alternant formation et travail en entreprise, le demandeur d’emploi perçoit un salaire mensuel. Les frais de formation sont aussi pris en charge par l’entreprise d’accueil.

Un travailleur indépendant quant à lui a le choix entre trois formes d’aide : le compte personnel de formation, le fonds d’assurance formation et le crédit d’impôt.

Vous souhaitez un bon rapport qualité prix ? vous trouverez ci-dessous une formation certifiant pour devenir réflexologue.
Cliquer ICI ou sur l’image en dessous

formation en réflexologie certifiante

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....