Formation Aromathérapie offerte! télécharge la immédiatement

Comment pratiquer la méditation au quotidien

comment méditer

La méditation est une pratique spirituelle ancestrale ayant trouvé son origine dans les pays orientaux. Cette tradition s’est installée en France au début des années 50 et a pris de l’essor ces vingt dernières années. D’ailleurs, de nombreuses études scientifiques ont démontré les multiples bienfaits de cette pratique sur la santé.

Les vertus de la méditation

Le corps, le mental et l’esprit ont besoin de repos pour rester en bonne santé. Le but de la méditation est d’inciter un individu à se concentrer sur une chose afin qu’il ne soit pas distrait par ses pensées. Cela permet à la fois de lâcher prise et de se reconnecter à soi. Il s’agit d’ailleurs d’un bon moyen pour aiguiser la capacité d’attention et de concentration, augmenter les qualités de discernement et maintenir les capacités cognitives.

D’après les résultats des études menées par les scientifiques, elle serait efficace pour limiter les effets du vieillissement du cerveau. Voilà pourquoi cette discipline est souvent recommandée aux personnes nerveuses, impulsives et hyperactives. Au sein de certains hôpitaux et établissements de santé, la méditation est préconisée par les médecins pour calmer la douleur.

En outre, la méditation est efficace pour combattre le stress. La pratique régulière permet même de réduire l’anxiété et le risque de dépression. En fait, faire le vide dans son esprit aide à chasser les pensées négatives et à se détendre de manière profonde, ce qui permet de réduire le rythme cardiaque et de prévenir les maladies cardiovasculaires.

La méditation améliore également la qualité de vie des pratiquants ainsi que leur bien-être psychologique. Elle favorise l’épanouissement et réduit les risques de rechutes dépressives. Et surtout, les techniques de relaxation utilisées ont un impact positif sur la qualité du sommeil.

Les contre-indications

La méditation de pleine conscience est une discipline douce qui ne présente aucun danger pour les pratiquants. D’ailleurs, elle peut être pratiquée par tout le monde, quelle que soit la tranche d’âge. Jusqu’à ce jour, il n’y a pas de contre-indications. Même les enfants peuvent donc s’y mettre. Toutefois, il existe certaines formes de méditation décommandées aux personnes souffrant de troubles psychiatriques. De ce fait, il faut demander conseil à son médecin avant de se lancer. Ce dernier sera en mesure de l’orienter vers la méthode la plus adaptée à son état de santé.

De quoi a-t-on besoin pour méditer à la maison ?

Au début, il n’est pas nécessaire de prévoir un matériel spécifique. En revanche, dans le cadre d’une pratique régulière, il est préférable d’acheter un coussin de méditation appelé zafu et un banc de méditation. Ces équipements permettent d’optimiser le confort lors de la méditation.

Où peut-on méditer ?

Vous pouvez méditer à tout moment de la journée en fonction de votre disponibilité et partout où vous vous trouvez. Dès que le besoin se fait ressentir, vous pouvez vous détendre où que vous soyez : dans le bus, au bureau, dans la salle d’attente, à la plage…

méditer dans la foret

Comment pratiquer la méditation chez soi ?

La crise sanitaire, l’augmentation croissante du coût de la vie et l’insécurité pèsent sur le moral de tous. Les pensées noires peuvent d’ailleurs avoir des conséquences désastreuses sur le bien-être des gens. Cependant, grâce à la méditation, il est possible de retrouver la paix intérieure. Pour méditer dans les meilleures conditions, il faut procéder étape par étape.

Choisir un endroit propice à la relaxation

Il est primordial de choisir un endroit calme où vous ne risquez pas d’être dérangée par votre entourage. Les bruits et les mouvements peuvent en effet vous déconcentrer. L’idéal est de réserver une place face à un mur pour la pratique de la méditation. L’objectif est de cacher tous les objets qui risquent d’attirer votre attention. Ensuite, essayez de créer une atmosphère propice à la détente. Par exemple, vous pouvez placer sur le sol un tapis sur lequel vous allez méditer et allumer une bougie près de vous. Il est aussi possible d’écouter un fond musical discret.

Porter des vêtements confortables

Il est essentiel de porter une attention particulière à votre tenue. Vous devez vous sentir à l’aise et décontracté pendant la séance. C’est pourquoi il vaut mieux mettre des vêtements confortables et capables de vous tenir au chaud. De même, avant de commencer la méditation, enlevez vos chaussures (vous pouvez garder vos chaussettes).

Méditer au bon moment

Pour commencer la journée dans la bonne humeur, il est conseillé de méditer le matin. Néanmoins, assurez-vous de disposer du temps nécessaire pour pratiquer la discipline dans les meilleures conditions. Il ne faut jamais écourter les séances par manque de temps. Si c’est le cas, il est préférable de reporter la séance pour une autre fois. Le soir, la méditation vous aidera à vous débarrasser des tensions accumulées dans la journée et à recharger vos batteries. En tout cas, vous pouvez méditer à tout moment et à tout endroit. Il n’y a aucune contrainte : vous êtes le seul maître de votre destin.

Apprendre à se relaxer

C’est une étape très importante avant d’entrer en méditation. Si possible, allongez-vous sur le dos et mettez-vous à votre aise. Puis, inspirez calmement par le nez et expirez par la bouche. Par la suite, apprenez à détendre toutes les parties de votre corps tout en fixant le plafond.

Bon à savoir : il faut toujours joindre les mains à la hauteur du visage et s’incliner avant et après chaque séance de méditation.

Trouver la meilleure position

Quelle que soit la position que vous souhaitez adopter, vous devez être à l’aise dans ce que vous faites. Dans certains cas, il peut être nécessaire d’utiliser des coussins, des serviettes ou même une chaise pour garantir une meilleure stabilité et un confort optimal. Quoi qu’il en soit, la règle est simple : il faut garder la colonne vertébrale bien droite et incliner le menton vers la poitrine. Puis, les épaules doivent être relevées vers l’arrière et les mains posées sur les cuisses ou les genoux.

En matière de méditation, la position de la lotus est la plus répandue. Dans ce cas, il est conseillé de vous asseoir sur un zafu (un coussin dédié à la méditation) et croiser les jambes. Il faut néanmoins garder les genoux au sol et veiller à ce que les plantes des pieds soient tournées vers le ciel. D’autres positions existent également :

  • le demi-lotus : une jambe doit être posée à plat sur l’autre ;

  • la position du bonheur : chaque plante de pied est introduite dans le mollet de l’autre jambe ;

  • la posture bénéfique : les chevilles sont à placer sous le pubis.

Si vous êtes mal à l’aise, asseyez-vous sur une chaise. Attention ! Il est essentiel de garder les yeux mi-clos. Quoique si vous manquez de concentration, fermez les yeux et laissez-vous guider par votre intuition. Par contre, si vous avez sommeil, ouvrez-les.

Fixer la durée d’une séance

Pour commencer, il est plus judicieux de méditer pendant 5 minutes. Vous pouvez ensuite augmenter progressivement la durée. Certaines personnes prévoient une courte pause entre deux séances afin de développer la capacité d’attention et de méditer plus longtemps. On tient à noter que le temps n’est pas important au début. La régularité est la règle d’or pour profiter des vertus de la méditation.

Se concentrer sur son souffle

Il s’agit d’un exercice de concentration focalisé sur la respiration. Cette méthode sert à éviter la dispersion des pensées. Pour cela, il suffit de suivre la respiration et de se concentrer en même temps sur une partie du corps. Vous pouvez par exemple imaginer que vous relâchez les tensions musculaires sur les épaules. Ensuite, procédez de la même façon sur les autres parties du corps. À chaque étape, laissez-vous aller et évitez de vous forcer.

Purifier ses pensées

Grâce à la méditation, vous pouvez vous concentrer sur votre esprit. Avec la méthode Vipassana ou vision pénétrante, il faut accepter toutes les pensées survenant sans les retenir, les contester ou les approuver : crainte, peur, colère… En toute circonstance, vous devez rester neutre face à ces nuages qui passent. Dans le cas où une image vous fait revivre des moments trop douloureux, concentrez-vous une nouvelle fois sur votre respiration avant de reprendre.

Revenir en douceur

À la fin de la méditation, il faut revenir tout en douceur. Pour ce faire, vous devez reprendre votre respiration normale. Au départ, cela peut paraître difficile. Mais au fil des semaines, vous allez vous familiariser avec la technique de méditation.

Comment apprendre les postures de base ?

Il existe des applications qui permettent d’apprendre les règles de base de la méditation. Ils sont téléchargeables sur iPhone et Android, mais également sur le web. Des versions gratuites sont disponibles en ligne. Toutefois, les applications payantes sont plus complètes et plus explicites.

Grâce à ces outils, vous pouvez accéder à un catalogue de méditations guidées en français ou en langue étrangère. Vous avez en même temps la possibilité de créer votre propre séance. Vous pouvez aussi trouver des méditations guidées en format audio ou vidéo sur YouTube.

Enfin, pour ceux qui souhaitent devenir praticiens en méditation de pleine conscience, de nombreux centres spécialisés proposent des formations permettant de maîtriser tous les aspects de cette discipline. Les cours sont normalement accessibles à tous les profils.

Devenir Professeur de méditation

Vous souhaitez passer à l’étape supérieure et devenir professeur de méditation, vous trouverez ci-dessous une formation certifiante en cliquant ici ou sur l’image.

comment apprendre à méditer

Un pratique de méditation au quotidien en vidéo

Influence Santé
Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....