Formation Aromathérapie offerte! télécharge la immédiatement

Lutter contre l’allergie au pollen avec les plantes

les plantes pour lutter contre l'allergie au pollen

L’allergie au pollen, également appelée « rhume des foins », affecte de nombreuses personnes à travers le monde. Elle se manifeste principalement par des symptômes touchant la sphère ORL tels que les éternuements, les écoulements nasaux, les larmoiements et picotements oculaires, etc. Pour en réduire l’intensité, il existe certains traitements naturels à base de plantes ayant largement prouvé leur efficacité.

On vous fait une petite sélection dans cet article.

Euphraise : réduire vos irritations nasales et oculaires

L’Euphraise est une planté médicinale utilisée depuis des siècles pour calmer les irritations nasales (à l’origine des éternuements fréquents), des yeux et des paupières (à l’origine des larmoiements et picotements oculaires).

Pour ces indications, il est recommandé de prendre 3 fois par jour 2 granules en 5CH d’Euphraisia. Elle peut également être utilisée sous forme de gouttes à appliquer sur les yeux.

Eau florale de bleuet pour apaiser vos yeux allergie au pollen

L’eau florale de bleuet possède des vertus anti-inflammatoires très intéressantes pour apaiser vos yeux irrités. Pour cela, veillez à choisir la bonne eau florale, son étiquette doit clairement mentionner son origine bio et aucun nom autre que « Centaurea cyanus » ne doit figurer dessus.

Pour utiliser cette eau, il suffit d’en vaporiser sur vos paupières fermées 2 fois par jour, une première vaporisation le matin avant de vous maquiller et une deuxième vaporisation le soir après le démaquillage. Vous pouvez également en imbiber un petit morceau de coton et l’appliquer sur vos paupières fermées.

Attention : ne jamais appliquer l’eau florale directement sur vos yeux, vos paupières doivent toujours être bien fermées.

Bourgeons de cassis pour booster votre immunité allergie au pollen

Les manifestations cliniques au cours de la rhinite allergique sont principalement provoquées par la libération d’histamine par les mastocytes. L’histamine est un médiateur secrété et stocké au niveau de certaines cellules (les mastocytes), elle est libérée par ces dernières lorsqu’un allergène entre dans l’organisme (le pollen par exemple) provoquant un ensemble d’effets biologiques qui sont à l’origine des différent symptômes allergiques (irritations, larmoiements, éternuements…).

Les bourgeons de cassis bloquent la libération de ce médiateur (histamine) tout en réduisant les phénomènes inflammatoires et en boostant le système immunitaire.

Il est donc conseillé de réaliser des cures à raison de 5 à 15 gouttes par jour de macérat glycériné de bourgeons de cassis (disponible en magasin de diététique ou en pharmacie).

Le cassis connu pour sa richesse en Manganèse permet de renforcer les muqueuses respiratoires tout en diminuant leur sensibilité aux différents allergènes.

Chardon-Marie et Romarin pour drainer votre organisme

Dans certains cas, il est possible qu’un drainage de votre foie ou de vos intestins vous soit conseillé par votre thérapeute. Ceci dans le but d’obtenir un environnement intestinal et digestif optimal pour pouvoir faire face de manière sereine aux périodes de pollinisation.

Pour cela, rien de mieux que les cures de Chardon-Marie, cette plante permet de protéger et régénérer votre foie, elle n’est cependant pas recommandée chez les sujets aux calculs biliaires ni aux femmes enceintes.

Le romarin est aussi une plante intéressante pour drainer votre foie et le régénérer.

L’une ou l’autre de ces plantes peuvent être prises en tisanes ou sous forme de teinture mère (disponible en pharmacie) en cure d’1 à 2 semaines pouvant être répétée 4 fois dans l’année.

 

formation gratuite aromathérapie

Influence Santé
Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....