Formation Aromathérapie offerte! télécharge la immédiatement

Les fleurs de Bach

Les fleurs de Bach

Par Mariane Gorce Naturopathe – Conseillère en fleurs de Bach – EFT – Cohérence cardiaque Mariane Gorce est conseillère fleurs de bach

Quand, pour la première fois, on m’a parlé des fleurs de Bach, j’ai pensé d’abord au musicien Jean Sébastien Bach. Je suis restée surprise et je ne voyais pas le lien entre les fleurs et la musique. Mais mon interlocuteur m’a parlé du docteur Edouard Bach, là je fus étonnée : un docteur avec des fleurs.

La seconde fois, c’est une rencontre avec un professeur de naturopathie, M. B.C. et je découvre l’aventure et l’histoire du docteur Bach. Je tombe littéralement sous le charme des fleurs. Je vais partager avec vous cette histoire incroyable du docteur Bach et de ses fleurs. D’une certaine manière, le docteur Bach a joué une certaine mélodie avec ses fleurs. Suivez-moi dans ce jardin extraordinaire et nous allons aller à la rencontre d’Edouard Bach.

L’incroyable histoire du docteur Edouard Bach

Edouard Bach est un médecin anglais, un génie, un être doté d’une grande sensibilité, très proche de la nature (il adorait jardiner, se promener dans la campagne anglaise), un idéaliste, un mystique mais c’était surtout un homme de science et un savant, ce qui lui permettait d’être crédible aux yeux du monde.

Il a vu le jour à Mosseley, Birmingham, Warwickire un 24 septembre de 1886. En 1906, il a 20 ans et il commence des études de médecine. En 1912, il est diplômé et devient bactériologiste au centre hospitalier de Londres. En 1917, il est victime d’une hémorragie, il est opéré en urgence. Le diagnostic tombe c’est un cancer, on lui annonce qu’il lui reste quelques mois à vivre. Et comme, il sentait ses forces revenir et au lieu de se laisser abattre, il décida de se consacrer à l’humanité par de nouvelles recherches.

De 1919 à 1922, il découvre l’homéopathie mise au point par Hahnemann et grâce à la lecture « l’Organon l’art de guérir ». Il va devenir homéopathe et plutôt que soigner les maladies, il va se concentrer à soigner les malades. C’est-à-dire qu’il veut appliquer le principe de globalité : la prise en charge du patient en tant qu’homme : corps, âme, esprit.

Il va mette en évidence sept groupes de bacilles intestinaux avec sept groupes d’êtres humains classés suivant la personnalité, l’expression du visage, les attitudes du corps et le comportement. Il savait en présence d’un patient quel type de bacilles intestinaux prédominaient dans son intestin. Ces découvertes aboutissent à la création de sept nosodes (auto-vaccin administré par voie orale) .

En 1928, il découvre les trois premières fleurs : Impatiens, Mimulus, Clematis. Il les fabrique en homéopathie et obtient des résultats prometteurs.

En mai 1930, il quitte Londres et brûle toutes ses oeuvres antérieures.

En 1930, il s’installe à Cromer (Norfolk) et découvre les « douze guérisseurs » : Agrimony, Chicory, Vervain, Centaury, Cerato, Scleranthus, Rock Rose, Water Violet, Gentian et les trois premières fleurs : Impatiens, Mimulus et Clematis.

1933-1934 : Il découvre « les sept auxiliaires appelées aussi les sept aides » : Gorse, Wild Oat, Olive, Heather, Oak, Rock Water et Vine.

Durant l’hiver 1933, le docteur Bach se promenait au bord de la mer et il croisa des pécheurs qui lui racontèrent l’histoire d’un naufragé qui avait été récupéré par des sauveteurs, il était resté de longues heures dans l’eau glaciale de la mer du Nord. Edouard Bach se rendit au chevet du naufragé. L’homme était délirant et complétement gelé. Le docteur Bach lui mit sur ses lèvres, ses poignets et l’arrière des oreilles quelques gouttes de ses élixirs. L’homme reprit connaissance, s’asseya quelques instants puis demanda une cigarette, comme si rien ne s’était passé auparavant.

Et c’est à cet instant que naquit la première combinaison de fleurs que Bach qu’on appellera « Rescue » (sauvetage, en français). Comme remède de secours, Bach utilisa d’abord une seule fleur (Rock Rose). Mais lorsqu’il soigna le naufragé, il effectua une modification et utilisa Rock Rose, Impatiens et Clematis.

En avril 1934, il quitte Cromer pour s’installer dans la maison de Mount Vernon à Sotwell, Oxfordshire. Et il découvre en six mois, « les dix-neuf spirituelles » : Cherry Plum, Pine, Larch, Willow, Aspen, Hornbean, Beech, Sweet Chestnut, Chestnut Bud, Walnut, Crab Apple, Red Chestnut, Holly, Honneysuckle, Wild Rose, Star of Bethlehem, Mustard, White Chestnut, Elm.

Quelques années plus tard, en 1935, il complétera son remède Rescue auquel il ajoutera Cherry Plum et Star of Bethlehem. Et il l’appellera «Five Flower Remedy » (le remède aux Cinq Fleurs). C’est ce remède que l’on connait aujourd’hui sous le nom de Rescue. : (Remède Secours) composé de cinq fleurs : Impatiens, Rock Rose, Cherry Plum, Clematis et Star of Bethlehem.

Le 27 novembre 1936, Edouard Bach décède dans son lit à l’âge de 50 ans.

Il nous laisse un magnifique héritage. Il voulait que ses élixirs floraux soient simples et faciles à utiliser. Ses fleurs sont exemptes de nocivité. Il était persuadé que la maladie avait sa source dans le psychisme. Pour lui, chaque être humain était à la fois un corps, un esprit, une âme.

Edouard Bach était un grand humaniste. Il vivait simplement et il adorait jardiner. Il fabriquait lui-même ses meubles. Il adorait marcher dans la campagne. Il allait au pub et il aimait chanter. Et comme chacun d’entre nous il avait des défauts : un peu impatient, un peu soupe au lait, un peu irritable. C’est pour cela qu’il sympathisait avec les gens et qu’il les comprenait. C’était un homme ordinaire mais pour beaucoup un homme Extraordinaire.

que soigne les fleurs de bach

Les fleurs

Peu de personnes connaissent l’histoire de ces fleurs qui ont été mises au point par le docteur Edouard Bach. Pourtant, elles sont utilisées dans le monde entier pour gérer les émotions de notre vie quotidienne : nos peurs, nos découragements, nos doutes, notre manque de confiance en soi, nos deuils mais aussi nos comportements erronés comme la colère, l’autoritarisme, les changements de vie…Mais elles gèrent aussi nos blocages psycho-émotionnels, plus anciens, enfouis et parfois inconscients : problème lié à l’enfance…

Les élixirs floraux nous permettent de libérer nos émotions les plus récentes pour aller jusqu’au émotions les plus profondes et les plus ancrée dans notre être.

Ces élixirs vont agir dans le domaine émotionnel, elle ne soignent pas les symptômes physiques. Dans notre pays, elles sont plutôt considérées comme des compléments alimentaires. Elles ne se substituent en aucun cas à la médecine allopathique, ou à un travail avec un psychothérapeute ou un psychiatre: elles peuvent être complémentaire et être un outil d’accompagnement.

Nous pouvons les associer à d’autres thérapies comme l’homéopathie, la phytothérapie, l’aromathérapie, ou des médicaments allopathiques sans effet secondaires et sans aucune interaction avec les plantes ou les médicaments.

Les conseillers en Fleurs de Bach sont là pour vous aider, vous accompagner à la rencontre de vos émotions « ici et maintenant ». C’est un cheminement, une aventure qui méritent d’être vécus pour chacun, une rencontre avec ses propres fleurs.

Mariane Gorce Naturopathe – Conseillère en fleurs de Bach – EFT – Cohérence cardiaque
Pour me contacter : marianaturo26@gmail.com
Sur Facebook: https://www.facebook.com/mariane.gorce.7/