soins naturels

Mycose de pieds, comment la soigner naturellement ?

Écrit par  | 

Appelée « pied d’athlète », la mycose des pieds se caractérise par une inflammation de la peau entre les espaces des orteils, mais peut aussi apparaître sous les ongles. Cette pathologie dermatologique touche environ 10 % de la population française. Il est important de la traiter rapidement.

Influence Santé vous délivre 4 astuces naturelles pour la combattre.

Comment se caractérise t-elle ?

La mycose plantaire est due à un champignon microscopique appelée « dermatophyte ». Cette affection s’identifie par des plaques rouges, des squames, des démangeaisons et des crevasses entre les orteils. La mycose de pied est contagieuse et s’attrape généralement en marchant pieds-nus dans des endroits chauds ou humides tels que les piscines, les saunas, mais aussi par le contact direct avec les pieds d’une personne infectée. La transpiration favorise également son installation.

Astuce n°1 : les huiles essentielles contre la Mycose de pieds

L’huile essentielle de Clou de Girofle et de Tea tree détiennent des principes actifs antifongiques permettant d’éliminer les champignons et d’empêcher leur prolifération.

Comment procéder ?
Dans un bol, mélangez 2 gouttes d’huile essentielle de Clou de Girofle et 2 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree avec 10 ml d’huile de pépins de raisin.

Portez un gant en latex et massez les zones à traiter puis laissez vos pieds à l’air libre.

Renouvelez l’opération 3 fois par jour.

Astuce n°2 : le bain de pied au bicarbonate de soude

Le bain de pied est une des solutions les plus efficaces pour lutter contre les mycoses. Le bicarbonate de soude possède des propriétés antimycosiques. Il rééquilibre le pH de la peau, apaise les démangeaisons et accélère le processus de guérison.

Comment l’utiliser ?
Dans un litre d’eau tiède, versez 50 grammes de bicarbonate de sodium puis trempez vos pieds pendant 15 à 20 minutes.

Rincez puis séchez minutieusement.

Vous n’avez pas de bicarbonate ? Pas de panique ! Remplacez le par une poignée de gros sel .

Astuce n°3 : le vinaigre blanc et l’ail vs Mycose de pieds

Le vinaigre blanc et l’ail sont d’excellents fongicides et permettent de combattre efficacement les germes en les détruisant.

Comment l’utiliser ?
Mixez 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc avec 1 gousse d’ail puis trempez un tissu fin dans la préparation.

Appliquez en cataplasme sur la surface à traiter et laissez poser 1 heure.

Pour maintenir votre cataplasme, vous pouvez mettre un bandage ou une chaussette en coton.

Astuce n°4 : la poudre d’écorce de Lapacho

Connu pour ses propriétés antimicrobiennes, le Lapacho agit comme un antiseptique. Il stimule le système immunitaire en luttant contre les infections et prévient la croissance des bactéries et des champignons sur la surface du corps.

Comment l’utiliser ?
Dans 500 ml d’eau, faites bouillir 20 grammes de poudre d’écorce de Lapacho séchée pendant 10 minutes.

Laissez refroidir puis trempez vos pieds dans ce bain pendant 15 à 20 minutes.

Répétez ce soin deux fois par jour.

Si la mycose persiste et devient purulente malgré tous vos soins, je vous conseille vivement de prendre rendez-vous avec votre médecin traitant.

Afin d’éviter la survenue d’une mycose plantaire, il est recommandé de porter des chaussettes en coton, de couper vos ongles courts et de bien sécher vos pieds au sèche-cheveux après votre douche.

Avant tout traitement, bien vérifier que vous n’êtes pas allergique aux produits appliqués.

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 3 =