soins naturels

Comment diminuer les bouffées de chaleur de façon naturelle ?

Écrit par  | 

Selon les estimations, entre 65 % et 90 % des femmes seraient atteintes de bouffées de chaleur.
Les pathologies métaboliques, le stress chronique, la consommation d’alcool et de tabac, mais aussi une intolérance ou une allergie alimentaire sont les causes possibles de ces élans de chaleurs.

Les bouffées varient d’une femme à l’autre et arrivent le plus généralement pendant la ménopause. Il est possible d’atténuer ses effets en ayant recours à des alternatives naturelles.

Biologiquement, comment ça se passe ?

Pendant la période d’aménorrhée, les ovaires ne produisent plus assez d’œstrogènes.

Constitués d’un groupe de stéroïdes, les estrogènes sont des hormones sexuelles, purement féminines, qui assurent un rôle essentiel dans la fertilité, dans le développement du système nerveux central mais aussi dans la régulation des paramètres physiologiques (pression artérielle, température, cycle menstruel..) et dans le fonctionnement du système cardiovasculaire.

Lorsque le corps manque d’apport en œstrogène, le cerveau cherche à compenser cette défaillance par une surproduction hormonale. Cette réaction biologique va provoquer les bouffées de chaleur.

Quelle est la symptomatologie ?

La fréquence et l’intensité des symptômes sont propres à chaque femme.

Les bouffées de chaleur se caractérisent principalement par :

  • Des crises sudorales.
  • Une élévation de la température corporelle.
  • Un trouble cardiaque (palpitations, variations du rythme…).
  • Des rougeurs sur le corps au niveau du visage et de la poitrine.
  • Des frissons.
  • Des sensations de chaleur intense et diffuse.
  • Parfois des vertiges et une fatigue.

Ces éléments peuvent aussi apparaître la nuit, on appelle cela des sueurs nocturnes. Les bouffées de chaleur ne concernent pas seulement les femmes.
Pendant l’andropause, les hommes peuvent aussi en ressentir. Il est très important de les prendre en charge afin de prévenir le développement d’une maladie cardiovasculaire.

Quelles sont les solutions naturelles ? contre les bouffées de chaleur

Le traitement habituel est la prise d’un traitement hormonal substitutif : des molécules œstrogènes pour les femmes et des molécules de testostérones pour les hommes.

Les plantes hormone-like

Les plantes hormone-like contiennent des substances bioactives qui se rapprochent dans leurs constitutions des hormones humaines.

Le Genévrier, le Ciste, le Myrte rouge, le Cyprès de Provence,  le Thym à Thujanol, la Verveine Odorante contiennent ses molécules synthétiques. Ces végétaux contribuent à stimuler la production des glandes hormonales, à améliorer le taux de cholestérol dans le sang, à réguler le système nerveux, à réduire les bouffées de chaleur pendant la ménopause et à diminuer la sécheresse vaginale. Ces plantes ne peuvent pas être utilisées dans le cas d’un cancer hormono-dépendant (cancer du sein, de la prostate, de l’utérus…).

Comment les utiliser ?

Lorsque les symptômes apparaissent, déposez une goutte d’huile essentielle au choix (Ciste, Myrte rouge…) dans une cuillère à café de miel ou sur un bout de pain, puis avalez. Vous pouvez prendre ce remède jusqu’à 3 fois par jour.

Les graines de lin

Une étude américaine a démontré que la graine de lin aurait un impact dans la fréquence des bouffées de chaleur. Deux essais cliniques ont été réalisés pour permettre de mettre en lumière les effets du lin et du soja sur les bouffées de chaleur. Pour les consommateurs de graines de lin, les scientifiques ont constaté une diminution de la fréquence des bouffées à hauteur de 41 % contre 22 % pour les consommateurs de soja.
Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4930534

Comment les consommer ?

Pour traiter les bouffées de chaleur, la posologie est de 40 grammes de graines de lin moulues par jour ce qui correspond approximativement à 3 cuillères à soupe.

Vous pouvez les mettre dans vos salades, vos céréales ou vos yaourts.
Il est conseillé de toujours accompagner la prise des graines par un grand verre d’eau.

La cure est à réalisée pendant 6 semaines maximum.

 

L’huile végétale d’Onagre pour contrer les vapeurs et bouffées de chaleurcontre les bouffées de chaleur

Riche en acides gras et plus particulièrement en oméga 6, cette huile apporte les nutriments essentiels aux cellules de l’organisme et stimule les défenses immunitaires. Ses propriétés anti-inflammatoires et apaisantes permettent de réduire les maux de tête et les douleurs corporelles et de réguler la production des hormones appelées « prostaglandines », responsables de l’effet vasodilatateur des vaisseaux sanguins pendant les crises.

Comment la consommer ?

Chaque jour et pendant un mois, prendre 1 cuillère à café d’huile d’Onagre Bio avec un verre d’eau froide.

Le Ginseng vs bouffées de chaleur

Selon les légendes ancestrales, le ginseng est un remède universel contre tous les maux et les maladies.

Ses grandes capacités adaptogènes permettent d’augmenter la résistance de l’organisme contre les agressions biologiques, chimiques ou physiques. Le Ginseng diminue les sensations de fatigue et les symptômes de la ménopause.

Sa consommation est contre-indiquée chez les personnes atteintes d’hypertension artérielle ou de troubles cardiaques.

Comment le consommer ?

Dans un litre d’eau chaude, faites infuser 0,5 à 2 g de racines séchées et buvez une tasse chaque matin pendant 3 mois.

 

Le Trèfle Rouge

Cette plante contient des phyto-œstrogènes et des isoflavones. Ces substances permettent de palier à une insuffisance hormonale et de réduire la fréquence des bouffées de chaleur.

Le Trèfle Rouge est notamment utilisé dans le traitement des affections cutanées.

Comment le consommer ?

Faire bouillir 1 litre d’eau et laissez infuser 20 g à 30 g de sommités fleuries de Trèfle Rouge pendant 15 minutes. Buvez 2 à 3 tasses par jour pendant 3 mois.

Quels sont les aliments à éviter et ceux à privilégier ?

Il est recommandé de réguler votre consommation de plats épicés, des boissons chaudes (thé, café…) et d’alcool.

Ces molécules alimentaires augmentent la température corporelle. Vous pouvez cependant consommer un verre de Bordeaux par jour. Privilégiez les boissons fraîches telles que des jus, des smoothies ou des sirops bio.
Pour prévenir les risques cardiaques, consommez des aliments riches en antioxydants comme les légumes (betteraves rouge, tomate, fenouil, radis noir…), les fruits (ananas, pèche, raisin…), les laits végétaux (coco, soja, amande…) et les protéines animales (autruche, mollusque, saumon sauvage…).

Pensez à avoir toujours avec vous un brumisateur, un petit ventilateur à pile ou bien un éventail pour vous rafraîchir lorsque la bouffée de chaleur commence à se faire sentir.

 

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
39 ⁄ 13 =