Formation Aromathérapie offerte! télécharge la immédiatement

Comment soigner la rétention d’eau naturellement ?

nos conseils contre la rétention d'eau

La rétention d’eau se caractérise par une importante concentration hydrique dans une ou plusieurs parties du corps.
La médecine emploie le terme œdème. Celui-ci étant défini comme une rétention pathologique de liquide située dans le tissu interstitiel.

Plus concrètement, le corps accumule plus d’eau qu’il n’en évacue. Cette surcharge de fluide entraîne des dommages corporels qu’il est important de traiter.

Influence Santé vous délivre ses conseils pour soigner la rétention d’eau naturellement.

Quelles sont les causes ? de la rétention d’eau

La rétention d’eau est favorisée par une mauvaise circulation sanguine et une position debout prolongée. La chaleur dilate les vaisseaux sanguins et interfère dans le retour veineux.

Un trouble lymphatique peut être aussi à l’origine d’un œdème des membres inférieurs. Les femmes sont plus sujettes à la rétention d’eau que les hommes.

En effet, les fluctuations hormonales pendant les menstruations et la grossesse entraînent un stockage de liquide et une difficulté éliminatoire.
Les médicaments hypertenseurs, l’insuffisance rénale et les varices sont aussi des facteurs influents.

Consommez de la piloselle peut vous aider à réduire la rétention

Dans le temps, la piloselle était convoitée pour son action fortifiante sur la vue et son fort pouvoir cicatrisant et nettoyant. En effet, cette plante permettait de cicatriser les plaies internes et externes et de traiter les maladies rénales.

Aujourd’hui, elle est reconnue comme un puissant diurétique et est recommandée pour les œdèmes des membres inférieurs. Ses principes actifs possèdent des propriétés purifiantes et déchlorurantes permettant le drainage du sang en favorisant l’élimination de l’eau et du sel dans les tissus de l’organisme.

Mode d’emploi : en tisane, faire infuser 1 cuillère à soupe de plante dans une tasse d’eau bouillante. Consommez cette boisson 3 fois par jour.

Ménagez votre alimentation

Les médecins recommandent de réduire votre consommation en sel. Certains aliments comme les viandes et les poissons fumés, la charcuterie, les olives et le fromage en contiennent une forte quantité.

Il est conseillé également de boire suffisamment d’eau dans la journée pour pouvoir drainer le foie et les reins. Vous pouvez alterner avec de l’eau citronnée.

Privilégiez les vêtements amples, préférez des chaussettes sans élastique et dormez la nuit avec les jambes surélevées sur un cousin. Cela permet de favoriser le retour veineux et de réduire le gonflement. Je vous recommande de consommer de la pastèque, de la carambole ou du melon, ces aliments sont riches en eau.

Pratiquez un automassage aux huiles essentielles

Les huiles essentielles de Cèdre de l’Atlas, de Citron et de Céleri ont des propriétés drainantes et détoxifiantes. Elles favorisent l’élimination et la purgation hydrique.

Mode d’emploi : mélangez 20 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas avec 20 gouttes d’huile essentielle de Citron et 20 gouttes d’huile essentielle de Céleri dans 100 ml d’huile végétale de noisette et appliquez cette préparation deux fois par jour sur vos jambes en automassage.
En position assise, faites chauffer la préparation entre vos mains et effectuez un palpé roulé de bas en haut

Consommez des feuilles de vigne rouge pour lutter contre la rétention d’eau

La vigne rouge contient des propriétés vénéotoniques, anti-inflammatoires et antioxydantes. Utilisées en cure, les feuilles permettent de lutter contre la sensation de jambes lourdes et les œdèmes.

Mode d’emploi : en infusion, faites infuser 5 grammes de feuille de vigne dans 250 ml d’eau bouillante pendant 10 minutes.

 

Influence Santé
Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....