Réflexologie

Comment soigner naturellement un doigt à ressaut ?

Écrit par  | 

SOIGNER NATURELLEMENT UN DOIGT A RESSAUT 

Votre doigt se bloque lorsque vous le ramener vers votre paume de main et vous ressentez en même temps une douleur ? Il s’agit probablement d’un doigt à ressaut… C’est une pathologie assez courante, qui fait partie des tendinites de la main et pourtant on en parle peu. Elle touche en majorité les femmes car elles effectuent beaucoup de tâches manuelles et répétitives mais aussi les personnes souffrant de diabète et d’arthrose. Le traitement consiste la plupart du temps à effectuer des infiltrations ou à une opération chirurgicale. Pourtant, avant d’en arriver à cet extrême, il est possible de soulager ce problème grâce à des remèdes simples et naturels.

Voyons ensemble les 7 points à envisager pour soigner un doigt à ressaut.

Prenons d’abord le temps de définir ce qu’est un doigt à ressaut.

Une personne souffre de doigt à ressaut lorsque l’un de ses doigts se bloque en position fléchie et n’est plus en mesure de rester tendu. Ce blocage est dû à une inflammation d’un tendon du doigt. Avoir une activité durant laquelle on répète les mêmes gestes très souvent est un facteur de risque mais cela peut concerner également les personnes qui ont subi un traumatisme des tendons de la main.

Il est nécessaire de consulter votre médecin pour être sûr du diagnostic avant d’essayer l’une des techniques naturelles suivantes.

  1. Être à l’écoute de son doigt

Cela peut paraitre bizarre mais vous devez prendre conscience de votre doigt, l’observer, analyser les situations qui provoquent les symptômes. Pour vous aider, suivez ces 3 conseils :

  • Faire des exercices légers

Des exercices et des étirements aideront à soulager la raideur. Vous pouvez simplement effectuer les mouvements naturels que ferait votre doigt en temps normal, comme tendre les doigts et les replier. Essayez également de serrer une balle de tennis ou anti-stress quelques secondes puis relâchez. Ne forcez pas, vous ne devez pas vous faire mal. Vous devez juste continuer à bouger les doigts pour éviter l’ankylose.

  • Reposer son doigt

La mise au repos de votre doigt est primordiale pour soulager le tendon et lui laisser le temps de guérir seul si possible. Faite confiance à votre homéostasie. Evitez donc d’utiliser votre main pendant 4 semaines minimum pour ne pas avoir à bouger le doigt.

  • Adopter la bonne posture

Evitez de crisper le bras ou la main dont le doigt pose problème afin de ne pas augmenter la douleur et de soulager le doigt. Observez vous et prenez conscience de chaque geste pour ne pas aggraver le blocage.

  1. Adapter son alimentation

Il faut avant tout s’hydrater pour dilater suffisamment les tissus et éviter les fibroses. Choisissez une eau peu minéralisée pour permettre de drainer les déchets qui favorisent l’inflammation. Supprimez les boissons alcoolisées qui contribuent à acidifier l’organisme et en plus vous déshydrate !

Augmenter son apport en antioxydant (thé vert, fruits rouges, spiruline, baies de goji) pour neutraliser les radicaux libres responsables du vieillissement des tissus et éviter de potentiel fibrose.

Avoir une alimentation alcaline permet de réduire l’inflammation et favorise par la même occasion la détoxification du corps. Evitez donc les produits raffinés, sucrés, la viande rouge et les graisses saturées au profit des fruits et légumes de saisons et bio mais aussi de poissons gras riches en oméga 3 qui contribuent à diminuer les dommages des tissus.

Enfin, en prenant certains compléments alimentaires, vous pourrez vous préserver de cette maladie :

  • Magnésium : pour aider à produire du collagène

  • Vitamine E : pour la protection des tissus de l’organisme contre les radicaux libres

  • Bioflavonoïdes + Vitamine C : pour maintenir un bon taux de collagène

  1. Immobiliser le doigt

Afin de protéger votre doigt, il est important d’utiliser une attèle chaque nuit pour immobiliser votre doigt et éviter tout accident supplémentaire. Ceci permettra de limiter les mouvements du doigt au niveau de l’articulation.

Si vous souffrez beaucoup en journée, vous pouvez la porter sans dépasser une dizaine de jours. Immobiliser votre doigt constamment risque de provoquer des raideurs de l’articulation qui vous obligerait à suivre des séances de rééducation par la suite.

  1. Massage pour soulager la douleur

Pour vous soulager, le massage, à raison de 2 à 3 fois par jour, peut être une bonne solution. Il suffit de masser doucement le doigt en commençant par la paume de la main jusqu’au bout du doigt en question. Il s’agit alors d’agir sur le tendon douloureux en suivant son trajet.

En massant, vous favoriserez une bonne circulation sanguine et contribuerez à relaxer les muscles tendus. Veillez à masser de manière ferme mais sans vous faire trop mal, cela doit rester supportable.

Vous pouvez vous massez ainsi avec ou sans huile végétale. Si vous souhaitez utiliser une huile végétale, n’hésitez pas à y ajouter des huiles essentielles pour renforcer cette action.

  1. Les remèdes de grands-mères pour soulager l’inflammation

  • Le froid contre le gonflement

Pour soulager la douleur et le gonflement, vous pouvez tout simplement poser une poche de glace sur votre doigt. Le froid est antalgique et anesthésiant. Il va ainsi permettre de calmer la douleur rapidement.

  • La chaleur contre les tensions tissulaires

Le froid peut être utilisé en alternance avec la chaleur (qui est décontractant) pour permettre de relâcher les muscles et favoriser l’élasticité des tissus.

Alterner chaud et froid permet de réduire l’inflammation et la douleur.

  • Le bain tiède

Afin de détendre les tendons et soulager les symptômes, vous pouvez plonger votre main dans de l’eau tiède. A renouveler plusieurs fois par jour.

  • L’argile verte

En cas de gonflement, vous pouvez faire un cataplasme d’argile verte pour profiter de ses vertus décongestionnantes et anti-inflammatoires. L’argile verte est aussi cicatrisante et reminéralisante. Gardez ce cataplasme au moins 1h.

  1. Soulager la douleur du doigt ressaut grâce à la médecine douce

    1. Les huiles essentielles

Elles peuvent vous soulager grâce à leurs propriétés intéressantes. Ajoutez-les à votre huile de massage. Vous pouvez opter pour l’une de ces huiles :

  • Eucalyptus citronné (anti-inflammatoire et antirhumatismal) : parfaite pour les douleurs musculaires et articulaires. Idéale en cas de tendinite.

  • Gaulthérie couchée (anti-inflammatoire) : Calme les douleurs musculaires et tendineuses.

  • Katafray (anti-inflammatoire et antalgique) : elle va soulager les douleurs articulaires.

  • Gingembre (anti-inflammatoire) : elle va permettre de diminuer la fibrose de la gaine.

  • Clou de girofle (légèrement anesthésiante) : elle limite l’inflammation et agit sur le tendon.

  • Hélichryse italienne (décongestionnante) : elle stimule la circulation sanguine.

  • Menthe poivrée (anti-douleur) : effet réfrigérant

Voici une synergie efficace pour calmer l’inflammation et la douleur : HE de gaulthérie (anti-inflammatoire) + HE de genévrier (antalgique et circulatoire) dans de l’huile végétale de millepertuis (pour stimuler la microcirculation).

    1. La phytothérapie

Vous pouvez avoir recours aux plantes pour soulager votre doigt à ressaut sous forme d’infusion, de décoction, de teinture-mère, de gélules ou sous forme d’huile.

  • Harpagophytum (anti-inflammatoire et antidouleur) : soulage les douleurs articulaires aigües ou chroniques

  • Curcuma (anti-inflammatoire) : soulage les douleurs osseuses et articulaires

  • Huile végétale de calophylle inophyle (anti-inflammatoire) : soulage les douleurs articulaires ou musculaires. En massage, la mélanger à une autre huile.

  • Grande consoude (cicatrisante et régénérante) : a utiliser qu’en externe, elle permet de régénérer les tissus

  • L’aloe vera (anti-inflammatoire) : diminue le gonflement et soulage la douleur

  • Gingembre (analgésique) : apaise les douleurs articulaires et musculaires

    1. L’homéopathie

  • Arnica 5 CH : 3 granules matin et soir, soulage toutes les tendinites

  • Causticum 7 CH : 3 granules matin et soir contre la raideur musculaire

  • Hedeoma pulegioides 5 CH : 3 granules matin et soir en cas de tendon enflé

Vous pouvez associer Calcarea fluorica 5 CH, à Causticum 7 CH et Ruta graveolens 7 CH, en traitement de fond à raison de 5 granules de chaque, matin et soir.

    1. La gemmothérapie

La gemmothérapie, qui se sert des bourgeons aux principes actifs plus puissants, peut être utilisée en traitement de fond pour réparer les tissus lésés notamment.

  • Cassis + Vigne : pour lutter contre l’inflammation et favoriser la reconstruction

  • Frêne : pour drainer les toxines accumulées dans les tendons et la gaine de la main

  • Pin de montagne : pour reconstituer les tissus abimés

  1. Consulter un professionnel

  • L’ostéopathie

L’ostéopathe va agir en massant la gaine qui adhère au tendon afin de décoller les fibres pour améliorer la mobilité. Il intervient également au niveau de la correction de votre posture..

  • L’acupuncture

Il va intervenir surtout pour soulager la douleur et calmer l’inflammation du doigt.

  • L’ergothérapeute

Il vous apprendra comment adapter votre posture ou votre poste de travail. Il vous conseillera également sur les gestes à éviter et vous aidera à optimiser votre façon de travailler pour ménager vos doigts.

Vous pouvez me retrouver sur mon site : www.naturopathieauquotidien.fr Insta: naturopathie.au.quotidien Facebook: ZahraNaturopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 26 =