soins naturels

l’homéopathie qu’est ce que c’est ?

Écrit par  | 

Qui n’a jamais utilisé de l’arnica, ces petites billes à mettre sous la langue pour soigner les petits maux du quotidien ? Fière représentant de l’homéopathie en France.

Cette médecine douce pratiquée, par les généralistes ou par les homéopathes, dont les fondations ont été posées le docteur allemand S. Hahnemann en 1796, suscite encore beaucoup de questions.
Le médecin du XVIIIe siècle, décide de tester les effets de l’écorce de quinquina, supposée soignée la fièvre, sur lui-même alors qu’il ne présente aucun symptôme. Il finira par les présenter.
Hahnemann a passé plusieurs années à expérimenter sur lui-même, sa famille et un groupe d’adeptes, testant un large éventail de substances naturelles, telles que les plantes, les minéraux, les métaux, etc. En fait, il était le «père» de la pharmacologie expérimentale. De là naquit l’homéopathie.

L’homéopathie qu’est-ce que c’est ?

L’homéopathie est une pratique de médecine alternative, l’une des plus utilisées en France. En effet 53% des français déclarent y avoir recours au moins occasionnellement et elle est officiellement reconnue dans le pays depuis 1965.

Son principe est simple, employer un médicament capable de provoquer chez un sujet sains les mêmes symptômes que ceux de la maladie que l’on cherche à traiter. Il s’agit ici de traiter le mal par le mal, c’est le principe de similitude. Cela peut paraître paradoxal, mais le pollen permettra par exemple, de combattre certaines allergies. Aujourd’hui, elle est notamment utilisée contre les maladies respiratoires chroniques, les allergies, les problèmes d’estomac, les maladies cardiovasculaires, les maladies osseuses, le stress et l’anxiété.

Pour ce faire, le médecin prendra en compte l’individu dans sa totalité et non pas seulement la maladie dont il souffre. En effet, chacun réagira de manière différente selon sa constitution. C’est pour cela que chaque détail de la vie du patient sera intéressant et pourra aider à trouver le traitement qui lui conviendra le mieux. On parle ici du principe de globalité ou d’individualisation.

Vient ensuite le principe de l’infinitésimal. Pour que le remède soit efficace, il faut que sa dose soit extrêmement faible, « infiniment » faible donc. Pour preuve, ingérer une dose trop importante d’une substance homéopathique sans qu’elle soit diluée ne ferait qu’aggraver la maladie. Il suffit donc d’en réduire la quantité pour supprimer les effets nocifs. Plus une substance est diluée et plus elle sera efficace.

Cette dilution représente le dernier principe de l’homéopathie, la dynamisation. Si un médicament homéopathique est dilué de manière conventionnelle, elle perdra son pouvoir pharmaceutique.
C’est pour cela que Hahnemann introduisit la dynamisation, qui implique une série de dilutions et d’agitations qui suivent un chemin bien particulier afin d’augmenter la puissance du médicament tout en réduisant son côté nocif.

Par conséquent, l’homéopathie recommande de traiter le mal par le mal en prenant une certaine dose et en partant de l’idée que le corps peut se guérir seul. C’est sa principale différence avec la médecine traditionnelle : au lieu d’administrer un médicament à un patient qui peut combattre directement les symptômes ressentis par le patient, on lui administre son opposé. Cette substance sera la base des mêmes symptômes chez des personnes en bonne santé. La substance déclenchera alors l’organisme : elle stimulera ses défenses et l’obligera à réagir contre les symptômes.

les bienfaits de l'homéopathie

Les bienfaits de l’homéopathie

L’homéopathie profite de nombreux avantages, on verra par la suite qu’elle est efficace contre les maladies aiguës mais elle est aussi peu coûteuse. Idéale pour commencer l’automédication à l’aide de son pharmacien, elle ne présente aucun effet secondaire prouvé ! Les remèdes sont très doux pour l’organisme humain, aidant sans agresser. En effet, ces derniers sont basés à partir de produits naturels, généralement des plantes mais également des minéraux ou des éléments chimiques. On dénombre environ 3000 souches qui constituent la librairie homéopathique : 1200 substances d’origine, 1800 substances minérales ou chimiques et 60 produits animaux, notamment provenant d’insectes.

De nombreux maux infantiles peuvent être traités très efficacement et rapidement par homéopathie sans produire aucun effet secondaire. Contrairement aux antibiotiques et à d’autres médicaments de ce type, les pilules homéopathiques n’entravent pas la digestion ni ne diminuent la résistance de l’organisme. Ils ne provoquent pas non plus d’allergies ni de dommages, même s’ils sont pris sur une longue période. Il n’y a pas de toxicité, pas de dépendance, pas de sevrage. Des millions de personnes l’utilisent pour s’aider elles-mêmes, leurs familles et leurs animaux de compagnie sans aucune répercussion physique dangereuse.

Cependant, les symptômes d’une pathologie plus grave (cancer, Alzheimer…) nécessiteront des consultations en médecine allopathique, dite « traditionnelle ».
La thérapie homéopathique améliore la protection de l’organisme des patients victimes de maladies incurables. C’est idéal pour ceux qui souffrent d’une maladie chronique.

L’homéopathie fonctionne-t-elle ?

Ce débat n’a eu cesse d’agiter l’opinion publique, d’un côté, il est un des moyens les plus inoffensifs de soigner et de renforcer son système immunitaire, de l’autre, il ne s’agit que d’un placebo. Qui a raison ? Personne n’a la réponse, il n’existe pas d’étude qui démontre avec rigueur son efficacité d’après la communauté internationale.

Cependant, une étude suisse menée par les professeurs Bornhöft et Matthiessen, a démontré que les remèdes homéopathiques administrés à haute dilution provoquent des modifications spécifiques et régulatives dans les cellules ou les organismes vivants.

Un autre rapport de l’institut public de rechercher australien de 2012 identifiait « des preuves encourageantes de l’efficacité de l’homéopathie dans plusieurs pathologies : l’otite moyenne, l’infection des voies respiratoires supérieures chez les adultes ».

Nombre d’autres études indique une efficacité supérieure aux simples placebos, qu’ils s’agisse de problèmes gastriques, de l’asthme, de fibromyalgie ainsi que d’autre maladies, telles les migraines, etc. Contrairement aux antibiotiques, l’homéopathie guérit en profondeur, prévient les maladies, car elle agit également comme un agent détoxifiant et restaure le système immunitaire.
Il est alors libre à chacun de se faire sa propre opinion, mais ce qui est sûr c’est que cela ne coûte presque rien d’essayer, aussi bien au sens propre que figuré !
Nombreux sont les témoignages, et peut-être même dans votre entourage, dans lesquelles certains patients ne trouvaient solution à la remède avant de s’essayer à l’homéopathie.

qu'est que ce soigne l'homéopathie

Que peut-elle soigner l’homéopathie ?

Comme dit précédemment, l’homéopathie est la médecine de référence pour les pathologies chroniques ou aiguës. Elle utilise la capacité du corps à réagir. Par conséquent, c’est inefficace lorsque l’organisme est trop faible, le tissu est trop endommagé ou si la condition sanitaire est irréversible.

Elle peut, pour les cas aigus, avoir trois fonctions :

Guérir : douleurs, problème digestifs, rhumes, difficultés respirations, dépressions, peurs, insomnies… Son champ d’action est aussi vaste que la médicamentation s’adapte à chaque patient de manière différentes. Un soin sur telle personne n’aura pas le même effet sur une autre, d’où l’importance de la personnalisation.

Soulager : Sans pour autant guérir les lésions et séquelles physique, l’homéopathie peut en revanche soulager les douleurs qu’elles provoquent. Elle sera alors un allié de choix dans le combat contre une pathologie grave en accompagnant le traitement allopathique. Elle vous aider alors à soulager la douleur d’une tumeur, d’une fracture, etc.

Prévenir : Les petits désagréments liés à hiver sont particulièrement visés. Renforcez votre système immunitaire avant l’hiver et protégez-vous du rhume, de la grippe et plus encore à l’aide du traitement homéopathique.

L’homéopathie est une alternative efficace aux antibiotiques dans les maladies infectieuses, ne produisant aucun effet secondaire toxique et permettant une récupération rapide. Les infections virales sont également très bien traitées par l’homéopathie. De plus, l’homéopathie est efficace pour une variété de plaintes survenant chez les enfants, y compris les problèmes de comportement.

Les autres conditions médicales traitées avec succès sont: les maladies de la peau telles que l’acné, les furoncles, l’eczéma, le psoriasis, les verrues; douleurs musculosquelettiques, arthrite, arthrose, sciatique, bursite et fibromyalgie; allergies, infections fréquentes; céphalées de tension et migraine; brûlures d’estomac, gastrite, constipation, troubles intestinaux, syndrome du côlon irritable, maladie inflammatoire de l’intestin; rhumes fréquents, sinusite, amygdalite, toux, asthme et infections respiratoires; des conditions émotionnelles telles que la dépression, l’anxiété, l’insomnie; troubles menstruels, syndrome prémenstruel, infertilité, bouffées de chaleur; nausées matinales, déclenchement du travail, douleurs du travail, problèmes de lactation, inflammation mammaire; dysfonctionnements coronaires, troubles hépatiques, maladie de Ménière. Il existe de nombreuses autres conditions en plus de celles énumérées où l’homéopathie s’avère efficace.

Attention également aux traitements inadéquats, à faible dose ils sont inoffensifs mais sur le long terme, ils peuvent amener aux symptômes qu’ils sont censés guérir.
N’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste pour être sûr de faire les bons choix.

Cela ressemble à une consultation avec un médecin traditionnel. Après avoir écouté les détails de vos symptômes, votre médecin homéopathe effectuera un examen clinique de vous si nécessaire pour confirmer que votre maladie peut être traitée par homéopathie. Il analysera ensuite certaines parties du corps qui peuvent être liées à vos symptômes, et s’il s’agit de votre première consultation, il vous posera quelques questions pour vous aider à établir vos caractéristiques homéopathiques.

Ce qui distingue ce mode de traitement, c’est que la personnalité et les émotions d’une personne sont très importantes. Par conséquent, soyez prêt à ce que votre médecin homéopathe vous parle en profondeur de votre niveau de stress, de vos traits personnels, de vos relations et de vos antécédents familiaux. Les gens réagissent différemment à différentes doses de médicaments homéopathiques, et certains peuvent avoir besoin de doses plus élevées de médicaments en fonction de leur situation actuelle.

Les remèdes homéopathiques comme les minéraux, les herbes ou les produits d’origine animale sont transformés à une certaine concentration en fonction des besoins de la personne. En plus d’avoir une compréhension complète du patient, des tests de laboratoire sont également effectués. Les résultats de laboratoire sont toujours considérés à la lumière des symptômes, des besoins et des antécédents du patient. L’idée est de fournir un traitement holistique au patient.

Le respect du corps et des caractéristiques de chaque patient, font des remèdes homéopathiques, et donc de l’homéopathie en général, des médicaments qui peuvent être considérés comme une alternative thérapeutique à la médecine traditionnelle de notre société. Présent, mais aussi dans notre société future.

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....

1 commentaire

  1. Pingback: Comment Soigner Le Mal De Mer Naturellement ? | Influence Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 2 =