Naturopathie

L’iridologie

Écrit par  | 

Miroir de nos sentiments, de nos pensées et de notre âme. L’œil est l’organe principal du système visuel. Il capte les images et les transforme en signal électrique vers le nerf optique. Ce signal est ensuite traité par le cerveau afin d’interagir avec notre environnement. L’iris constitue la partie colorée visible de l’œil. Il se dilate ou se contracte par réflexe naturel en fonction de la lumière et de nos émotions. Alors comment l’iridologie peut nous aider ?

L’ iridologie qu’est-ce que c’est ?

L’iridologie ou iridoscopie est une médecine complémentaire qui s’appuie sur une méthode de diagnostic fondée sur l’analyse de l’iris de l’œil. L’examen de cette partie colorée permet de connaître l’état de santé de l’individu. En fonction des différentes formes qui apparaissent sur les zones de l’iris : taches colorées, écrasement, déformation, rayons, bosses, creux, dépôts…. L’iridologue va déterminer avec précision les problématiques, les troubles et les carences qui fragilisent l’organisme. Ainsi, si un secteur donné présente des anomalies, cela indique que l’organe correspondant est affecté par un dysfonctionnement. L’examen des deux yeux permet d’identifier les prédispositions pathologiques et fragilités génétiques, organiques et fonctionnelles. Cette démarche est souvent proposée par les naturopathes car elle permet un bilan vital complet.

Comme en réflexologie plantaire, les yeux répertorient les zones de projection du corps humain. Ces éléments sont indiqués par une cartographie irienne. Par exemple le cerveau et plus particulièrement le système nerveux central se situe au nord de l’iris. Quant au système gastro-intestinal, il se situe autour de la pupille. Le fond de l’œil (partie blanche qui entoure l’iris) ne dispose pas de la même étude. L’iridologie est une pratique ancestrale qui est largement utilisée aujourd’hui par les naturopathes.

Quelles sont les différentes colorations?

La couleur des yeux est déterminée génétiquement et par le taux de concentration plus ou moins élevé de la mélanine. La mélanine est un pigment brun foncé qui colore la peau, les cheveux et les muqueuses. La pigmentation de l’œil évolue avec le temps. L’état d’esprit, l’alimentation et certains médicaments peuvent rendre l’iris plus sombre. Les personnes aux yeux bleus gris ou vert dit ‘’lymphatique’’ ont un système immunitaire fragile. Ils sont prédisposés aux allergies et aux troubles musculosquelettiques (arthrite, rhumatismes…). Ils sont également sujets aux troubles respiratoires (infection, asthme…), aux migraines et à l’eczéma. Les personnes aux yeux bruns dit ‘’hématogène’’ sont prédisposés aux troubles hépatiques (cirrhose, fibrose, ictère…) et ont une sensibilité aux troubles circulatoires (thrombose, varice…). Les personnes aux yeux mixtes (noisette, vert-brun…) dit ‘’biliaire’’ sont sensibles aux troubles digestifs, urinaires et métaboliques.

Quels sont les défauts de l’iris ?

La déformation pupillaire se caractérise par l’aspect d’une pupille déformé, aplatie ou décentrée. La pointe de l’ovale indique le secteur touché. Ce défaut montre que le système nerveux a été trop sollicité.

Les taches sont des points pigmentés de couleurs variés. Elles indiquent un excès de toxines persistantes dans l’organisme. On peut y trouver du mercure, du plomb, du sodium ou de l’aluminium.

L’anneau de cholestérol se situe sur le tour de l’œil. Il démontre un trouble veineux et artériel.

Le cercle de malabsorption entoure la pupille et est de couleur rouge foncé. Il signifie que les nutriments sont mal absorbés par les intestins.

L’anneau de l’estomac entoure le cercle de malabsorption. Il va du blanc au gris claire. Sa présence montre un trouble de l’estomac (hyper ou hypo production d’acide chlorhydrique en fonction de la couleur).

Les rayons partent de la pupille jusqu’à l’extérieur de l’iris. Ils indiquent un trouble gastro-intestinal.

La coloration orange entoure la pupille. Elle se détecte plus facilement dans les yeux bleus. Sa présence démontre un déséquilibre de la flore causé par des champignons.

iridologie soigner avec les yeux

Quelles sont les pathologies qui peuvent être identifiées ?

Les carences minérales, énergétiques ou vitaminiques

Les maladies du système nerveux-central

La présence de toxines dans l’organisme ainsi que leur localisation.

Les troubles circulatoires et cardio-vasculaires

Les risques arthritiques ou rhumatismaux

Les troubles hépatiques

Les faiblesses du système immunitaire

Les allergies et les intolérances

L’état émotionnel

Comment se déroule un bilan en iridologie ?

Lors du premier rendez-vous, le naturopathe établit un bilan iridologique. Il commence par prendre en photo les deux iris grâce à un iridographe. Il affiche l’image en grand afin d’obtenir une analyse précise. Ensuite, il utilise un irismicrosope dans le but d’observer les différents aspects des yeux.  Il regarde la couleur générale, la densité de la fibre irienne, le relief, les marques et les surpigmentations. Le bilan s’appuie également sur l’anamnèse clinique et la morphopsychologie du patient. Cet examen peut être accompagné d’un diagnostic d’énergie vitale. A la suite de cette étude, le naturopathe est capable d’identifier :

– la vitalité et le tempérament de la personne

– la toxémie et le type de surcharge

– l’état des émonctoires (foie, reins, peau, poumons…)

– l’état glandulaire(les différentes glandes et du système hormonal)

– l’état neuro-végétatif (l’équilibre nerveux et la gestion du stress)

– l’état du système circulatoire

– l’état général du terrain

– les carences et le ralentissement des échanges

Ces observations vont permettre de mettre en place un programme d’hygiène de vie personnalisé afin de soulager les troubles et ainsi diminuer les facteurs de risque de maladies.

Quelles sont les thérapies naturelles utilisées en iridologie ?

Les cures alimentaires se présentent sous forme de cure détox qui a pour but de purifier le corps et de chasser les mauvaises toxines de l’organisme. Elles contribuent à rétablir l’équilibre du métabolisme et à renforcer les défenses immunitaires.

La phytothérapie repose sur l’utilisation de plantes médicinales sous différentes formes dans le but de soulager les maux du quotidien et d’intervenir dans le traitement de maladie bénignes ou malignes.

La réflexologie est une technique de massage sur les zones de réflexe (main, pied, oreille) afin de diminuer les tensions physiques, psychiques et émotionnelles et améliorer la circulation sanguine.

Cette pratique est-elle scientifiquement prouvée ?

Une étude publiée en 2005 a testé si l’iridologie pourrait être utile dans le diagnostic de formes communes de cancer. Un praticien expérimenté a examiné les yeux de 68 personnes ayant un diagnostic prouvé de cancer du sein, de l’ovaire, de l’utérus, de la prostate L’iridologue a correctement diagnostiqué le cancer dans seulement 3 des 68 cas.

 

 

 

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 6 =