Formation Aromathérapie offerte! télécharge la immédiatement

Comment savoir si on a de la fièvre ?

connaitre sa fievre

La température du corps humain se situe en général entre 36,5 et 37,5 °C, et cela, même dans des conditions défavorables. Un individu a de la fièvre lorsque sa température est plus élevée par rapport à la normale, c’est-à-dire égale ou supérieure à 38 °C. Quels sont les moyens permettant de savoir si on a de la fièvre ?

Fièvre : quelles sont les principales causes ?

La fièvre est dans la majorité des cas due à une infection bactérienne, virale ou parasitaire.

Les maladies banales

La grippe, l’otite, la rhino-pharyngite, l’angine et toutes autres maladies virales de l’hiver engendrent souvent une fièvre. C’est aussi le cas des maladies infantiles à l’instar de la roséole, de la rougeole et du Covid.

Les maladies tropicales

Vous revenez d’un voyage à l’étranger ? Une fièvre peut être causée par une maladie tropicale telle qu’une fièvre jaune, une dengue ou une fièvre typhoïde. Il faut impérativement informer votre médecin afin d’écarter tous risques. D’autres symptômes peuvent également survenir permettant de confirmer le diagnostic à l’instar des maux de tête et des douleurs abdominales.

Les autres causes de la fièvre

La fièvre peut aussi être causée par d’autres troubles et pathologies. On peut citer entre autres :

  • la fièvre Q ;
  • le VIH ;
  • le cancer ;
  • les troubles du système immunitaire ;
  • les troubles au niveau du cerveau ;
  • le coup de chaleur ;
  • les réactions de l’organisme suite à des traitements médicamenteux ou un vaccin ;
  • les conséquences d’un traumatisme.

Comment savoir si une personne a de la fièvre ?

Il existe des astuces naturelles qui permettent de détecter si une personne a de la fièvre ou non. Néanmoins, ces solutions ne permettent pas de connaitre exactement la température à un moment donné.

Toucher le front ou le cou

Pour déterminer si une personne a de la fièvre ou non, il faut toucher son front ou son cou avec le dos d’une main. Cette partie du corps est très sensible, vous pouvez donc sentir facilement si la température est plus élevée par rapport à la moyenne ou non. Toutefois, il faut choisir une pièce à température ambiante pour que cette méthode fonctionne.

Examiner son état général

La fièvre s’accompagne en général d’un tremblement et d’une sensation de froid, même si la personne dort sous la couette. Une sensation de chaleur et une transpiration excessive peuvent également survenir. En tout cas, ce sont des symptômes atypiques d’une température corporelle élevée. Des fois, elle se sent fatiguée et a du mal à réaliser les gestes courants comme parler, tenir un objet… Enfin, la fièvre peut s’annoncer par des claquements de dents.

Vérifier la couleur de la peau

Une forte fièvre entraine un changement de la couleur de la peau. En effet, lorsque la température monte, le derme devient tout rouge. Cela se manifeste en général au niveau de la joue. Le seul bémol est qu’il est souvent difficile de détecter ce changement chez les personnes ayant une peau foncée.

Surveiller le rythme cardiaque et la couleur de l’urine

Le rythme cardiaque peut aussi s’accélérer en cas de fièvre (jusqu’à 10 battements par minute). De même, la couleur de l’urine est un bon indicateur. Si le teint vire au jaune, c’est un signe de déshydratation qui est souvent dû à une fièvre.

Utiliser un thermomètre

Le thermomètre est l’outil idéal pour vérifier si un individu a réellement de la fièvre ou non. Vous pouvez le placer sous les aisselles, dans la bouche, dans l’anus ou dans le tympan. Selon la technique utilisée, le résultat peut fortement varier. À titre indicatif, voici les températures normales en fonction de la zone d’emplacement :

  • Voie rectale : 36,6 à 38 °C.
  • Voie buccale : 35,5 à 37,5 °C.
  • Sous les aisselles : 34,7 à 37,3 °C.
  • Voie tympanique : 35,8 à 38 °C.

Si vous prenez une température sous les aisselles, ajoutez 0,7 °C à la valeur obtenue ou 0,5 °C dans le cas d’une utilisation par voie buccale.

Quelles sont les solutions naturelles pour faire baisser la fièvre ?

En cas de fièvre, il faut prendre certaines précautions pour éviter l’aggravation des symptômes. Voici quelques solutions naturelles qui permettent de faire baisser la température.

Boire beaucoup

Il est très important de bien s’hydrater en cas de fièvre. Les professionnels de santé recommandent de boire de l’eau en petite quantité, mais de manière régulière. Il est aussi conseillé de mettre un gant légèrement humidifié d’eau froide sur la nuque ou le front. En s’évaporant, l’eau est en mesure de refroidir le corps.

Mettre des vêtements légers

Il est recommandé de porter des vêtements légers jusqu’à ce que la température baisse. N’hésitez pas à dormir en torse nu si cela s’avère nécessaire. De même, il vaut mieux baisser le chauffage à 18° et aérer la pièce. Enfin, n’oubliez pas d’enlever les couvertures progressivement pour éviter le choc thermique. Si la personne transpire, changez régulièrement ses vêtements.

Prendre un bain tiède

L’eau tiède permet de soulager les désagréments causés par une forte température et de faire baisser la fièvre. Ensuite, il faut mettre l’organisme en veille pour récupérer rapidement.

Prendre un paracétamol

Si la température monte au-dessus de 38,5 °C et dure plus de 3 jours, il est plus judicieux de prendre un antipyrétique. Disponible en différents formats, le paracétamol peut être pris par toutes les tranches d’âge. L’aspirine en revanche est déconseillée chez les enfants. Demandez conseils à votre pharmacien avant toute prise. 

Opter pour des préparations naturelles

Certaines plantes sont recommandées pour aider l’organisme à lutter contre les agents pathogènes et faire baisser la température. La décoction de feuilles de saule est un remède de grand-mère dont l’efficacité n’est plus à prouver. Le thym est aussi à privilégier, il est d’ailleurs reconnu pour son action antimicrobienne. Il y a également :

  • les fleurs de tilleul, l’achillée millefeuille et la fleur de sureau pour favoriser la sudation ;
  • les fleurs de camomille pour favoriser l’endormissement.

Quand consulter ?

La fièvre est une réaction normale de l’organisme. Une température élevée d’origine grippale par exemple peut disparaitre au bout de 1 à 3 jours sans aucun traitement. En cas de fièvre prolongée ou difficile à maîtriser, il faut consulter rapidement un médecin. De même, il faut consulter au plus tôt si la personne est âgée, a moins de 3 ans ou vient d’arriver d’un voyage à l’étranger.

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....