Formation Aromathérapie offerte! télécharge la immédiatement

Naturopathes, sophrologues, hypnothérapeutes… virés par Doctolib

fin doctolib pour les naturopathe

Doctolib est une plateforme de rendez-vous médicaux qui connait un franc succès en France. Fin octobre, elle a décidé de radier jusqu’à 5 700 praticiens du bien-être, ce qui a été source de polémique. Les naturopathes, hypnothérapeutes, sophrologues et psychanalystes font partie des corps médicaux concernés. Mais pourquoi une telle décision ?

Un refus catégorique des professionnels de santé référencés ?

Doctolib est actuellement un site leader dans la prise de rendez-vous médicaux sur le Web. Il compte à présent jusqu’à plus de 70 millions de visiteurs chaque année. Depuis quelques mois, la plateforme a attiré toutes les attentions et est devenue au cœur d’un débat. En effet, les professionnels de santé référencés se sont regroupés et se sont révoltés, car ils estiment que la plateforme de prise de rendez-vous en ligne essaie de promouvoir les praticiens en médecine non reconnue.

À vrai dire, le 19 août 2022, un médecin réanimateur a posté son mécontentement sur les réseaux sociaux sur le fait que le site propose des consultations en naturopathie. Ses confrères qui ont vu le post étaient également contrariés. Ils étaient même abasourdis en entendant le montant des frais de consultation qui pouvait aller jusqu’à 80 euros, alors que leurs activités ne sont même pas reconnues.

Suite à ce Tweet, la plupart des médecins répertoriés sur la page se sont révoltés et ont accusé Doctolib de faire la promotion des médecines douces pouvant mettre en danger la santé de la population, principalement les clients de la plateforme. Même si leurs activités sont tout à fait légales en France, elles ne sont pas encadrées. De plus, il n’existe pas de diplômes officiels ou de moyens efficaces permettant de vérifier leurs qualifications. Leur présence sur le site peut donc compromettre la crédibilité des autres médecins. Voilà un argument de taille qui mérite une mûre réflexion.

Une situation qui a mis Doctolib dans l’embarras !

Pour faire face à ces accusations, Doctolib a publié sur Twitter une riposte évoquant que les profils de médecins alternatifs proposés s’accompagnent sans exception de la mention « Ce praticien exerce une profession non réglementée ». Le client consulte donc ces prestataires en toute connaissance de cause. D’ailleurs la décision d’introduire ces praticiens dans le catalogue vise à satisfaire la demande des utilisateurs à la recherche d’une thérapie complémentaire. De plus, seuls les patients à la recherche d’une spécialité peuvent accéder à la liste de ces professionnels de santé. En somme, il est impossible de tomber sur un naturopathe en faisant une recherche sur un gynécologue ou un kinésithérapeute. En tout cas, jusqu’à présent, les naturopathes, hypnothérapeutes et tous autres médecins alternatifs représentent seulement 3 % du répertoire.

Une décision tout à fait logique !

Au final, Doctolib a décidé de recentrer ses activités sur les professionnels référencés par les autorités sanitaires. Par conséquent, tous les professionnels de bien-être seront radiés de la plateforme, soit 5 700 praticiens incluant les sophrologues, les naturopathes, les psychanalystes et les hypnothérapeutes. Néanmoins, cette décision ne s’applique pas dans l’immédiat. Les clients de Doctolib disposent d’un délai de 6 mois pour s’y préparer. Cependant, dans l’urgence, une quinzaine de comptes ont été suspendus instantanément.

Depuis l’annonce de cette radiation sur la plateforme, de nombreux praticiens ont suspendu leur abonnement. Les autres en revanche continuent de profiter du service en attendant de réorganiser leur agenda. Dans tous les cas, les nouvelles souscriptions sont refusées systématiquement. En même temps, les procédures de vérification ont été renforcées. De la sorte, la prise de rendez-vous n’est plus possible si le prestataire n’a pas le droit d’exercer le métier.

Quels sont les impacts sur les professionnels concernés ?

Les 5 700 praticiens devront donc trouver une autre solution pour accroitre leur visibilité en ligne. Cela va probablement chambouler leur programme. Fort heureusement, ils disposent d’un délai de 6 mois pour mettre en place une stratégie efficace afin d’augmenter le nombre de rendez-vous et de maintenir leurs activités sur les rails. Bien sûr, il est possible de se désabonner dans l’immédiat. Quoiqu’il peut être plus avantageux de rester jusqu’à ce qu’ils trouvent une meilleure alternative.

Cette décision a également impacté le chiffre d’affaires. Depuis le débat, le nombre de demandes en médecine douce a chuté. Certains praticiens encore inscrits dans le répertoire de Doctolib ont confirmé qu’ils ont reçu peu de rendez-vous ces dernières semaines.

Comment résilier son contrat avec Doctolib ?

Doctolib fonctionne sur le principe d’un abonnement mensuel. Pour l’année 2022, il faut prévoir 129 euros par mois pour accéder aux diverses prestations. Si le médecin souhaite offrir un service de téléconsultation, il faut payer 39 euros en sus. L’avantage ? Le contrat peut être résilié à tout moment. Pour plus d’informations, il ne faut pas hésiter à contacter le centre d’aide en ligne qui reste joignable tous les jours de la semaine et 24 h/24.

Comment améliorer son référencement en ligne sans Doctolib ?

Les praticiens en médecine douce devront donc se tourner vers d’autres solutions pour booster leur présence en ligne. La première chose à faire est de travailler le référencement naturel et payant sur Google. C’est d’ailleurs une technique infaillible, peu importe le domaine d’activité. En améliorant votre visibilité en ligne et votre e-réputation, votre site recevra plus de trafics qualifiés susceptibles de devenir des clients fidèles.

Il faut aussi voir les choses du bon côté. En fait, la radiation sur Doctolib peut vous ouvrir de nouvelles portes. Au lieu de débourser plus d’une centaine d’euros par mois pour vous abonner sur la plateforme, investissez plutôt cette somme pour adhérer sur d’autres sites dédiés. Il existe d’ailleurs des centrales qui proposent des tarifs moins chers.

Vous pouvez d’ailleurs être référencé sur influence santé gratuitement dans notre rubrique TROUVER UN PRATICIEN ,

Il peut aussi être intéressant de s’inscrire sur les annuaires professionnels. Pour finir, l’utilisation d’un logiciel de rendez-vous est une option envisageable. Vous pouvez en trouver rapidement en ligne. Néanmoins, misez sur un outil pratique, ergonomique et facile à prendre en main pour garantir une meilleure expérience client.

Doctolib : pourquoi est-elle devenue un leader en France ?

Doctolib est une plateforme de référence en France pour la gestion des rendez-vous médicaux. Son objectif ? Faire gagner un temps précieux aux utilisateurs. En fait, le site met à la disposition des internautes un agenda en ligne accessible sur tous les types de supports numériques à l’instar des ordinateurs, des Smartphones et des tablettes. Le patient a donc la possibilité de gérer son rendez-vous 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

La page propose également une option de rappel automatique des rendez-vous, soit par SMS soit par e-mail. Pour les professionnels de santé, cette solution permet de minimiser le nombre d’annulations. Il est même possible de bloquer les patients n’ayant pas honoré plusieurs rendez-vous.

En utilisant Doctolib, le client a aussi accès à d’autres informations importantes permettant d’améliorer la gestion de son cabinet :

  • le nombre de rendez-vous par motifs de consultation ;
  • le taux de rendez-vous non honorés ;
  • le nombre de nouveaux patients.

La téléconsultation est une nouvelle prestation disponible sur le site de doctolib. Il faut néanmoins réserver un rendez-vous sur la plateforme ou via l’application mobile dédiée pour en bénéficier. Une notification est ensuite envoyée au client lui rappelant l’heure de la consultation vidéo. Le paiement se fait de manière automatique et l’ordonnance est expédiée par courriel après la conversation. En tout cas, il s’agit d’une solution très pratique permettant de suivre les patients à distance. Vu le contexte sanitaire actuel, c’est aussi un moyen pour réduire la propagation des virus.

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....