Formation Aromathérapie offerte! télécharge la immédiatement

Devenir un thérapeute énergéticien

thérapeute énergétique

Vous voyez régulièrement des termes comme thérapeute énergéticien, TTC, lithothérapeute ou magnétiseur ? Il est vrai qu’avec toutes les pratiques proposées, on commence à s’y perdre. Dans cet article, nous allons essayer de répondre à toutes vos interrogations.

Pour commencer, sachez que le rôle d’un thérapeute énergéticien est d’appliquer la bonne méthode pour redonner bien-être, relaxation et détente à ses consultants. Ainsi, le champ énergétique peut englober un vaste domaine thérapeutique, mais en règle générale, il est basé sur la connaissance des corps énergétiques associée à des remèdes naturels. Ce métier passionnant séduit aussi de plus en plus de jeunes diplômés de ce fait, la question se pose : comment devenir un thérapeute énergéticien ?

En quoi consiste le métier d’un thérapeute énergéticien ?

Pendant la dernière décennie, la consultation d’un spécialiste des soins énergétiques est devenue une pratique courante. Et pour cause, de nombreuses personnes ont pris conscience de l’impact des énergies négatives qui sont souvent source de stress, d’anxiété et de manque de confiance ; des états d’esprit pouvant entrainer divers problèmes de santé plus sérieux.

Dans ce contexte, la mission d’un thérapeute énergéticien sera de soulager son patient à travers la transmission énergétique. Pour ce faire, il utilise différents moyens de soins comme la lithothérapie, le magnétisme ou encore les massages énergétiques. S’adressant particulièrement aux personnes sujettes à un mal de dos, des douleurs musculaires, un état de stress ou d’anxiété constant, cette méthode vise à apaiser les maux du patient, et l’aide parfois à combattre les effets secondaires d’un lourd traitement médical comme la chimio ou la radiothérapie.

Grâce à différentes techniques de soin et au transfert d’énergie, le thérapeute énergéticien pourra prévenir un déséquilibre de la circulation des flux d’énergie. D’ailleurs, il s’agit d’un dysfonctionnement pouvant engendrer de nombreux troubles et pathologies. Aussi, le praticien assiste les patients souhaitant rééquilibrer leur flux énergétique, plus connu sous l’appellation chakra. Si nécessaire, il pourra même procéder à une séance à distance (par téléphone ou en ligne) notamment pour les consultants qui ont des difficultés à bouger.

En ce qui concerne les honoraires, les thérapeutes énergéticiens exerçant en profession libérale facturent entre 40 et 70 euros par heure. Dans ce cas, la grille tarifaire à appliquer dépend principalement de la réputation du praticien, de sa localisation géographique ainsi que de sa clientèle. En tant que salarié, le thérapeute peut gagner jusqu’à 2500 euros le mois.

Quelles sont les qualités nécessaires pour pratiquer cette profession ?

Comme pour tous les métiers, l’apprenti devra posséder plusieurs aptitudes afin d’être capable d’exercer le métier. Si certaines de ces compétences sont acquises tout au long d’une formation en thérapie énergétique, certaines qualités sont requises en amont afin d’effectuer des soins énergétiques efficaces.

La capacité à se concentrer longtemps

La pratique de la thérapie énergétique implique beaucoup de patience afin d’obtenir un résultat positif puisqu’il s’agit d’un long processus de guérison. Tout d’abord, il lui faudra du temps pour bien comprendre les sentiments et cerner l’environnement de ses patients. C’est uniquement de cette manière qu’il pourra canaliser transférer l’énergie nécessaire pour le rééquilibrage des dysfonctionnements. Dans ce cas, le thérapeute énergéticien devra travailler sa concentration et son attention, notamment s’il souhaite exercer sa profession sans se fatiguer mentalement. Heureusement, cette aptitude s’acquiert avec des années de pratique.

L’aisance relationnelle

Pour être en mesure d’aider son patient, le thérapeute énergéticien doit développer ses aptitudes relationnelles et gagner la confiance de ses clients. D’ailleurs, cette qualité s’avère indispensable pour comprendre les souffrances du consultant et tisser un lien privilégié avec ce dernier. Avoir une aisance relationnelle signifie être capable de cerner le fonctionnement de l’esprit humain, ce qui facilitera l’identification des besoins de chaque patient. Grâce à cette qualité, le praticien pourra également prodiguer des conseils plus personnalisés sur l’hygiène de vie à son consultant.

L’empathie

La capacité d’écoute est aussi une qualité primordiale tandis que l’empathie permet de mieux appréhender les attentes du patient. Ces deux aptitudes sont tout aussi cruciales puisque le but de la consultation est de trouver des soins adaptés à la situation du client.

L’augmentation du taux vibratoire

Cette dernière aptitude s’acquiert généralement dans le cadre de la formation pour devenir thérapeute énergéticien. En principe, le taux vibratoire mesure la radiesthésie de la vibration énergétique et le niveau de conscience de chaque personne. Par conséquent, l’optimisation de la fréquence vibratoire du patient permettra de le purifier spirituellement. Ainsi, il pourra éliminer les énergies négatives causant ses blocages énergétiques et émotionnels.

En quoi consiste la formation pour devenir thérapeute énergéticien ?

Bien que ce métier ne soit pas encore règlementé, tout futur praticien devra suivre une formation spécifique portant sur le nettoyage énergétique et la purification spirituelle.

Quel est l’intérêt du nettoyage énergétique ?

Le domaine énergétique regroupe plusieurs disciplines thérapeutiques se basant sur la connaissance des subtilités du corps humain par conséquent, il est important de connaitre ses soubassements pour être en mesure de les utiliser. La formation en nettoyage énergétique se révèle donc être la formation obligatoire pour exercer la profession et surtout acquérir les compétences indispensables pour soigner avec l’énergie cosmique.

Une formation spécialisée dans le domaine des soins énergétiques peut également porter sur l’apprentissage d’autres diverses techniques : hypnose, méthodes de relaxation, massage énergétique ou encore sophrologie. Si besoin, vous pourrez même suivre un programme portant sur le développement personnel et la reconversion professionnelle.

Que comporte la formation en soins énergétiques ?

Le cursus d’apprentissage vous servira à acquérir les compétences requises et les outils nécessaires pour devenir un thérapeute énergéticien. À l’issue du programme, vous serez en mesure de maîtriser les bases de la purification énergétique, mais pas seulement. La formation peut également viser d’autres objectifs :

  • Préparation à la profession

  • Acquisition des techniques

  • Développement de l’aisance relationnelle et des différentes capacités

En général, la formation débute avec des cours théoriques centrés sur les particularités de la profession, son origine et son évolution. Des cours pratiques viennent ensuite renforcer les théories de plus, ils permettront de développer la sensibilité énergétique (magnétisme) du futur praticien. Si vous suivez une formation à distance, il faudra trouver une personne volontaire avec qui effectuer les exercices. D’autres supports comme les vidéos de démonstration peuvent être proposés afin que chaque apprenant comprenne l’application des techniques.

Autres informations supplémentaires sur la formation

Il existe actuellement un certain nombre d’organismes proposant une formation en soins énergétiques en France. Quelle que soit l’institution sélectionnée, ces cursus sont principalement proposés aux apprenants qui ont déjà un emploi, aux professionnels de la santé paramédicale (masseur, ostéopathe, etc.) et aussi aux particuliers qui veulent approfondir le domaine.

Le tarif de la formation varie considérablement en fonction de l’organisme, mais également de sa durée (de quelques jours à plusieurs mois). Ainsi, le prix du programme peut aller d’une centaine d’euros à plus de 2000 euros dans certains organismes. En fin de cursus, vous obtenez une certification attestant la réussite des examens. Cette attestation sera obligatoire pour exercer en tant que thérapeute énergéticien.

Bon à savoir : si vous suivez une formation en ligne, le programme peut durer entre 3 et 12 mois. La formation est généralement prodiguée sur une plateforme dédiée et l’examen se fait via Skype. Durant ce test oral, vous devrez par exemple proposer une action complète de relaxation qui viendra remplacer le stage pratique. Après quoi, vous obtenez également une attestation.

Comment se reconvertir en thérapeute énergéticien libéral ?

Avec le dynamisme de notre société actuelle, de plus en plus de monde ressent le stress au quotidien. C’est la raison pour laquelle le métier de thérapeute énergéticien connait un essor considérable. Pour profiter de toutes ces occasions, vous devrez toutefois respecter certains points.

Les premières étapes pour réussir votre activité libérale

Vous envisagez d’ouvrir un cabinet pour exercer en toute indépendance, il faudra en premier lieu travailler votre crédibilité et votre réputation auprès des éventuels clients. Pour cela, mettez en avant les avis positifs et recommandations de vos patients. Par ailleurs, vous devrez également être présent dans les évènements professionnels, les salons ou encore les conférences en lien avec votre activité.

En outre, soigner la relation client est un excellent moyen de les fidéliser et obtenir leur faveur. De même, il est tout aussi essentiel d’inspirer confiance notamment en suivant un code vestimentaire règlementaire (blouse, gant, etc.) et une décoration sobre dans vos locaux.

Parfois, il s’avère inévitable de proposer vos prestations à des organismes publics ou des entreprises en vue de vous faire un renom. Dans ce cas, pensez à élargir votre réseau professionnel auprès des différents corps médicaux. Ces derniers pourront en effet rediriger certains patients vers votre service ce qui augmentera par la même occasion vos opportunités.

Bien choisir son statut juridique

Au moment de mettre en place votre propre activité, il convient de choisir la forme juridique de votre entreprise. La plupart du temps, le régime choisi détermine les cotisations sociales et le salaire du gérant de ce fait, demandez les conseils d’un expert avant de prendre une décision. En tout cas, différentes options sont possibles :

  • Le régime de microentreprise : cotisations sociales calculées selon le chiffre d’affaires par an

  • EURL ou SARL à associé unique pour déterminer vous-même votre rémunération en tant que gérant

Vous pouvez par ailleurs choisir d’autres statuts alternatifs comme le portage salarial ou l’entrepreneur-salarié. Contrairement aux autres solutions, ces statuts bénéficient d’une certaine sécurité permettant de minimiser les risques, surtout lors du lancement d’une activité.

Nous avons sélectionné pour vous des formations intéressantes :

Formation Devenez Energéticien —-> ICI

comment devenir énergéticien

Formation en Lithothérapie —> ICI

se former à la lithothérapie

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....