Naturopathie

Formation en naturopathie reconnue, on vous dit tout !

Écrit par  | 

formation naturopathie reconnue

Comme toute autre pratique médicale, l’objectif principal de la naturopathie est d’aider votre corps à se mettre en mode auto-guérison ou prévenir une maladie donnée. Or, cette branche médicale se distingue des différentes thérapeutiques du secteur médical par son principe de recourir au pouvoir de guérison en n’utilisant que des méthodes 100% naturelles et dépourvues d’effets indésirables pour le patient.

C’est donc une autre façon de soigner une maladie, sans avoir à recourir à des substances chimiques qui, parfois, peuvent être très nocives pour l’organisme.

En terme d’évolution, la naturopathie a connu un essor considérable ces derniers temps, et elle commence à s’imposer progressivement dans le volet des médecines alternatives. En effet, le nombre de naturopathes en France ne cesse d’augmenter et frôle en 2020 les 3000 praticiens dans l’ensemble du pays, ce qui est très remarquable pour une pratique dont l’instauration reste encore récente.

Si vous vous intéressez à ce sujet, vous vous poser probablement plein de questions sur les conditions d’exercice de ce métier :

Qui a le droit de travailler en tant que naturopathe ?
Quelle attestation ou diplôme est attribué à l’issue de la formation ?
Quelle est la qualité des formations en naturopathie ?
Y a-t-il une bonne prise en charge des futurs naturopathes ?
Quel est le nombre d’heures nécessaires pour se former dans ce domaine ?
Combien coûte une formation ?

D’autres aspects sont également très importants : la reconnaissance de ces formations en naturopathie auprès des instances supérieures et la réglementation permettant à un naturopathe d’exercer son métier en toute légalité.

À cet effet, nous avons décidé de procéder à une mise en lumière sur tout ce qui est en rapport avec ce domaine passionnant, et nous allons particulièrement insister sur la réglementation et la reconnaissance de la naturopathie.

Qu’est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie est une médecine non-conventionnelle et traditionnelle, reconnue comme telle par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), depuis 1997, au même titre que la médecine traditionnelle chinoise et l’Ayurvéda.

C’est une pratique médicale particulière ayant pour objectif principal de valoriser l’état de santé du patient, renforcer son immunité et prévenir la survenue d’un déficit quelconque par le biais de mesures et moyens naturels et écologiques.

Contrairement aux différentes pratiques de la médecine conventionnelle, la naturopathie croit au pouvoir de l’organisme à s’auto-guérir en usant de ses propres capacités de défense, et ce, en évitant d’avoir recours à la prise de médicaments. Ainsi, elle utilise des méthodes naturelles telles que les massages, l’acupuncture, le thermalisme, la phytothérapie, la relaxation, etc.

Le but étant de déceler les facteurs pouvant être à l’origine d’une maladie, la naturopathie ne s’attarde pas sur les manifestations cliniques, mais s’intéresse davantage au profil du patient en creusant dans son passé afin de connaître davantage sa vie, son mode de vie antérieur, ses habitudes quotidiennes, son régime alimentaire, etc.

Quel est le rôle du naturopathe ?

À la différence des praticiens de la médecine conventionnelle, le naturopathe a une double mission, celle de thérapeute qui permet à son patient de retrouver sa santé et son bien-être physique et mentale, et celle d’éducateur de santé, par laquelle il prodigue des conseils d’hygiène vitale en inculquant aux patients les bons gestes et les bonnes mesures hygiéno-diététiques à adopter.

La relation qui relie un naturopathe à son patient ne doit pas rappeler celle de la mère à son nourrisson où le nourrisson est totalement dépendant de sa mère pour subvenir à ses besoins. Bien au contraire, ce spécialiste doit avoir le rôle de guide dans le suivi de ses patients, les rendant autonomes et acteurs de leur propre santé.

Dans son rôle de thérapeute, le naturopathe doit user de tous les moyens provenant de la nature qui sont susceptibles d’apporter un soulagement ou maintenir une santé optimale. Nous parlons ici des différentes mesures et méthodes naturelles efficaces qui sont, entre autres, les massages, la phytothérapie, l’homéopathie, l’acupuncture, l’allothérapie, le thermalisme ou encore la pratique d’une activité physique régulière.

Vous vous demandez certainement si, comme le praticien médical, un naturopathe est appelé, dans l’exercice de sa profession, à établir un diagnostic médical, prescrire des médicaments ou rédiger des ordonnances. Alors, la réponse et simple : NON ! Le naturopathe n’a pas l’habileté à poser un diagnostic ni de le remplacer ! Il est donc appelé à intervenir en complément et non pas en remplacement.

Lors de la consultation, le naturopathe procédera à un bilan complet basé essentiellement sur la vie antérieure de son patient, sur ses habitudes alimentaires, ses antécédents médicaux, son mode de vie, ses habitudes hygiéniques…etc. Il pourra, par exemple, accompagner son consultant dans le suivi d’un programme de perte de poids, dans la gestion du stress ou encore dans le suivi d’une pathologie chronique.

Quels sont les bienfaits de la naturopathie ?

Bien que la naturopathie n’agisse pas dans l’immédiat, les bienfaits qu’elle apporte et le bien-être ressenti par le patient sur le long terme sont très satisfaisants. Parmi ses bienfaits, nous pouvons citer :

  • Améliorer son hygiène de vie ;

  • Rétablir l’équilibre alimentaire et lutter contre le surpoids ;

  • Accompagner le patient dans son activité physique et optimiser ses performances sportives ;

  • Favoriser le potentiel d’auto guérison de l’organisme ;

  • Stimuler les fonctions du système immunitaire ;

  • Éliminer les toxines en excès ;

  • Déterminer la cause d’un trouble évoluant sur le long terme ;

  • Aider le patient à conserver sa bonne santé par des moyens exclusivement naturels et de façon préventive ;

  • Aider la personne à retrouver l’harmonie avec elle-même, son environnement et les autres ;

  • Améliorer la qualité du sommeil ;

  • Limiter la prise des médicaments traditionnels (cachets, comprimés et gélules) en ayant recours à des compléments alimentaires et des huiles essentielles.

Quelles sont les qualités d’un bon naturopathe ?

Comme dans toutes les professions du domaine relationnel, un bon naturopathe, en exerçant son métier, que ce soit en cabinet, à distance ou à domicile, doit tisser avec ses patients une relation particulière basée sur plusieurs qualités. Parmi ces qualités, nous pouvons citer :

  • Avoir une bonne stabilité sur le plan émotionnel et personnel ;

  • Savoir accueillir,

  • Avoir une attitude d’écoute active et déterminer efficacement les besoins de son patient ;

  • Être empathique envers des patients en détresse physique et émotionnelle ;

  • Élaborer un programme d’hygiène vital riche et pragmatique adapté à chaque patient ;

  • Savoir être précis et efficace à l’interrogatoire ainsi que dans l’élaboration du questionnaire d’hygiène vitale.

Qui est concerné par la formation de naturopathe ?

Bien que les adeptes de la naturopathie soient majoritairement représentés par des professionnels du domaine médical, notamment les nutritionnistes, les kinésithérapeutes, les psychologues, voire même des médecins en reconversion ou en complément de leur profession, cette formation peut s’adresser à toute personne intéressée par une approche naturelle.

Même si aucun diplôme n’est requis dans la majeur partie des formations en naturopathie, vous devez avoir une certaine capacité de compréhension car les cours sont assez pointus, basés sur des formules et des connaissances approfondies en biologie, en physiothérapie, en phytothérapie, et bien d’autres disciplines ; le tout étant encadré par des écoles spécialisées en la matière. À cet effet, quelques établissements offrent des formations permettant aux personnes intéressées de suivre un enseignement théorique et pratique pour acquérir les compétences nécessaires pour exercer le métier de naturopathe.

Il existe de nombreux établissements de naturopathie en France, mais ils ne sont pas tous agréés par la FENA (Fédération française de Naturopathie).
Parmi les établissements agrées situés en France, nous pouvons citer :Formation en naturopathie reconnue

  • Le Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique (CENATHO) ;

  • L’Institut Supérieur de Naturopathie Alain Rousseaux (ISUPNAT) ;

  • Le Centre Euro Nature ;

  • Le Collège de naturopathie rénovée (CNR) ;

  • L’École Darger Univers ;

  • Etc.

Comment suivre une formation de naturopathe ?

Dans le cadre de l’apprentissage des cours de formation en naturopathie, les écoles suscitées établissent un programme pédagogique contenant toutes les disciplines à connaître pour devenir naturopathe. Elles donnent également la possibilité de suivre le programme de deux façons différentes : par un enseignement direct en présentiel, ou bien en ligne.

Enseignement en présentiel

Un enseignement en présentiel se fait dans un établissement où l’étudiant suit des cours en présence d’une équipe enseignante spécialisée et qualifiée. Au cours de son apprentissage, l’apprenant bénéficie d’études théoriques et pratiques. Ainsi, l’étudiant en formation peut mettre en pratique toutes ses connaissances et acquis théoriques.

Enseignement à distance

Certains établissements proposent une formation théorique à distance et dispensent des exercices uniquement en ligne sous forme de tutorat. De ce fait, ces stages peuvent se faire sans avoir à se déplacer de chez soi. Cependant, il est à noter qu’à l’issue de la formation, l’étudiant doit compléter ses connaissances par un stage pratique.

L’apprentissage par correspondance offre de nombreux avantages, en voici les plus importants :

  • Vous pourrez travailler depuis chez vous selon votre disponibilité ;

  • Vous aurez droit à un suivi personnalisé par des experts ;

  • Vous aurez droit à des exercices interactifs et des tutoriels organisés ;

  • Vous pourrez échanger et interagir sur une plateforme en ligne entre étudiants et formateurs.

Néanmoins, quelques inconvénients sont à signaler :

  • L’un des inconvénients majeurs de l’enseignement à distance est le fait de devoir se rendre sur le site du stage pratique à l’issue de la formation théorique ;

  • Pour avoir de l’expérience et une bonne maîtrise des techniques, l’étudiant ne doit pas se contenter du savoir-faire procuré par les livres et sites internet. Autrement dit, la formation serait insuffisante si les connaissances théoriques ne sont pas mises en application. reconnu en formation naturopathie 

Quels sont les critères de choix d’une formation en naturopathie ?

Nombreux sont les critères à prendre en compte avant de se lancer dans une formation en naturopathie. Avant d’opter pour telle ou telle formation, vous devez vérifier certains points importants. Parmi ces points, nous pouvons citer :

  • Le programme d’enseignement ;

  • La disponibilité de l’équipe pédagogique : les formateurs doivent être disponibles et accompagner les étudiants tout le long de la formation, que ce soit en présentiel ou à distance ;

  • L’expertise et le niveau d’expérience des formateurs ;

  • Le coût de la formation et le nombre d’heures : optez pour une école qui propose une formation personnalisée et qui tient compte de votre situation personnelle et professionnelle ;

  • La reconnaissance du titre attribué à la suite de la formation : s’agit-il d’une formation reconnue ? Les formateurs sont-ils reconnus dans leur domaine ?
    formation naturopathie reconnue

Qu’obtient-on à la suite de la formation ? formation naturopathie reconnue

À priori, une attestation de réussite en fin de formation est nécessaire pour être en mesure d’exercer son métier en toute légalité. Toutefois, la formation en naturopathie n’est pas encore réglementée en France. Donc, à défaut d’obtenir un diplôme reconnu, l’étudiant obtient un certificat qui lui donne le droit d’exercer légitimement.

Le titulaire du certificat pourra donc exercer en tant que conseiller en naturopathie, conseiller en aromathérapie, praticien en naturopathie…etc.

Il faut noter qu’avec un certificat vous pouvez demander une validation des acquis de l’expérience en vous rapprochant du centre RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles), à condition d’avoir une année d’expérience professionnelle et d’être soumis à une évaluation de vos compétences, et ceci, quel que soit l’établissement avec lequel vous vous êtes formé (en présentiel, à distance ou en e-learning).formation naturopathie reconnue

Vivre du métier de naturopathe

Une fois que vous avez effectué votre formation et obtenu le certificat, plusieurs possibilités d’exercice s’offriront à vous :

  • Exercer dans un cadre libéral (cabinet de naturopathie) ;

  • Travailler en collaboration avec des entreprises dans le cadre de la prise en charge de leurs employés ;

  • Travailler au sein de magasins Bio ;

  • Collaborer avec des pharmaciens ou laboratoires commercialisant des produits naturels ;

  • Travailler pour des structures proposant des services de naturopathie tels les cures thermales, l’acupuncture, des séances de massage…

  • Collaborer avec d’autres professionnels de la santé tels des ostéopathes, des kinésithérapeutes, des acupuncteurs…

formation naturopathie reconnue

À la suite de sa formation, le naturopathe peut exercer sa profession en tant que généraliste, comme il peut également se spécialiser dans l’une ou plusieurs des certifications suivantes :

  • L’hygiène et l’alimentation ;

  • La diététique ;

  • La gestion du stress ;

  • L’aromathérapie ;

  • Les soins énergétiques :

  • Etc.

 

Vous souhaitez plus d’information pour une formation de naturopathe ?
cliquez ici -> Formation naturopathe 

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 + 2 =