Naturopathie

5 remèdes naturels contre la constipation

Écrit par  | 

La constipation est favorisée par une mauvaise hygiène alimentaire, une sédentarité et un manque d’hydratation. Ce désagrément intestinal est parfois propre à une pathologie.
Ce symptôme apparaît dans la maladie de Parkinson ou dans la maladie de Hirschsprung. La constipation chronique mène parfois à une consommation excessive de médicaments laxatifs et à la pratique de lavements quotidiens.
Ces techniques sur le long terme peuvent conduire à un dérèglement éliminatoire, une hypokaliémie (défaut de potassium dans le plasma sanguin) et à une insuffisance rénale. De nombreux remèdes naturels peuvent aider à l’élimination.

Privilégiez l’alimentation à base de fibres.

Les fibres sont des constituants alimentaires non-absorbés et non-digérés par l’intestin-grêle. Composés de glucide non-énergétique, les fibres arrivent de manière intacte dans le colon et permettent d’augmenter la présence d’eau dans cette zone. L’eau associait aux fibres aident à fluidifier le transit en éliminant les déchets toxiques présents dans le système gastro-intestinal, augmentent la fréquence des selles et améliorent leurs consistances et leurs aspects. Lorsque les fibres passent dans l’organisme à travers les différents stades d’élimination, elles se transforment en fermentation. Cette décomposition alimentaire naturelle entraîne une sensation de ballonnement, une pression abdominale et des flatulences. Il existe deux types de fibres : solubles et insolubles. Les flocons d’avoine, les légumineuses (flageolets, pois-cassés…), les fruits contenant de la pectine (agrumes, groseille, cassis…) et les algues alimentaires sont des fibres solubles. Le son de blé, les noix et graines, les légumineuses (lentilles, pois-chiche…) et certains fruits et légumes sont des fibres insolubles. Il est recommandé de consommer dans un premier temps 25 g à 35 g de fibres et de boire 1 litre et demi d’eau par jour. Une consommation de fibres sans apport hydrique suffisant entraîne une aggravation de la constipation.

Consommez des plantes pour lutter contre la constipation.

Utilisées en cure, certaines plantes médicinales ont la capacité de restaurer l’équilibre et la flore intestinale, de protéger les organes digestifs et de combattre les troubles gastro-intestinaux.

La bourdaine possède des propriétés drainantes, hydratantes et stimulantes.
Les principes actifs de cette plante dynamisent les parois de l’intestin, encouragent l’évacuation des selles et nettoient le tube digestif en éliminant les bactéries. Son rôle purgatif permet une élimination en douceur sans provoquer d’irritation.
Les herboristes recommandent de consommer cette plante en infusion le soir pour une posologie de 0.5 g de bourdaine séchée à faire infuser dans une tasse pendant 10 minutes. Les effets seront visibles le lendemain matin.

Les feuilles de séné contiennent un effet laxatif puissant. Elles sont excellentes pour supprimer les toxines accumulées dans l’organisme et transformer les selles dures en selles molles. Cette plante a aussi la particularité de réduire l’apparition d’hémorroïdes, souvent présents pendant une période de constipation. La posologie est de 0,5 g à 2 g de feuilles de séné dans une tasse d’eau tiède à prendre matin et soir.

La fleur de mauve est une plante préconisée pour l’inflammation de l’intestin. Son action adoucissante et antioxydante optimise la digestion, protège le tube digestif et aide aux fonctions éliminatoires de l’organisme. En décoction, faire bouillir dans un litre d’eau, trois poignées de feuilles et de fleurs de mauve. Les phytothérapeutes conseillent de boire 3 tasses par jour.

Pratiquez un auto-massage.

Tout d’abord, mélangez dans un bol : 10 ml d’huile végétale (olive, jojoba, macadamia…), 3 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée et 3 gouttes d’huile essentielle de basilic tropical.

Ces huiles ont des vertus antispasmodiques et digestives. Installez-vous en position assise, le ventre dénudé et appliquez cette préparation sur le ventre en massage circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre afin de chauffer l’abdomen. Placez vos doigts en palme et faites des mouvements réguliers au centre de votre ventre en appuyant de haut en bas. Puis massez de bas en haut la zone du colon ascendant localisée sur le côté droit pendant 2 minutes puis du côté gauche de haut en bas sur la zone du colon descendant également pendant 2 minutes ensuite appuyez fermement à plusieurs reprises sur la zone sigmoïde.
Enfin, terminez par un massage circulaire du ventre. Cet auto-massage est à réaliser matin et soir.

Consommez des smoothies aux fruits contre la constipation.

Les smoothies sont des boissons onctueuses contenant des fruits ou des légumes pouvant être accompagnés par du lait, du yaourt ou de la glace pilée. Cette préparation culinaire est intéressante, car elle permet de maintenir une alimentation équilibrée sans avoir de carences et d’avoir un repas riche en vitamines, fibres et minéraux. Certains fruits sont excellents contre le déficit d’élimination. C’est le cas de la cerise, de la myrtille, de la pêche ou de la poire. L’action de ses aliments est renforcée lorsqu’ils sont associés à un yaourt blanc contenant du bifidus actif. Voici une idée de recette :

Mixez 250 grammes de cerise fraîches ou congelés avec 1 yaourt au bifidus, 1 sachet de sucre vanillé et 3 cuillères à soupe de miel.

Pratiquez l’hydrothérapie grâce à une bouillotte.

L’eau chaude contenue dans la bouillotte va aider à stimuler le fonctionnement du foie et à éliminer plus rapidement l’ensemble des aliments ingérés pendant le repas. La chaleur va augmenter le flux sanguin, réduire les crispations intestinales et accroître la production de bile. Ce fluide a un rôle indispensable dans l’élimination des déchets organiques. La bouillotte est à appliquer pendant 30 minutes sur le ventre, mais pas en contact direct avec la peau pour éviter les risques de brûlures.

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
39 ⁄ 13 =