Formation Aromathérapie offerte! télécharge la immédiatement

Fourmillements dans la tête : les causes possibles

la tête fourmille

Les fourmillements dans la tête sont des symptômes qui peuvent survenir à tout âge aussi bien chez l’homme que chez la femme. Ce désagrément peut être causé par une mauvaise hygiène de vie, mais il peut aussi être le signe d’une maladie grave nécessitant une consultation d’urgence. Comment les soulager ?

Quelles sont les principales caractéristiques des fourmillements dans la tête ?

En cas de fourmillements dans la tête, le sujet ressent une sorte de picotement non douloureux au niveau du cuir chevelu qui peut descendre sur le visage, notamment au niveau de la bouche et des oreilles. Ils peuvent aussi s’accompagner de démangeaisons, d’engourdissement ou de sensation de brûlure. Ces désagréments peuvent s’intensifier selon les cas qui se présentent. Dans la majorité des cas, les fourmillements dans la tête disparaissent soudainement sans aucun traitement.

Quelles sont les causes des fourmillements dans la tête ?

Les fourmillements dans la tête surviennent en général spontanément et disparaissent au bout de quelques heures à quelques jours. Ils ne présentent aucune gravité. Le stress, la peur et l’inquiétude sont les facteurs déclencheurs. C’est une réponse normale de l’organisme face à des stimuli menaçants qui peuvent s’accompagner de vertige, d’oppression dans la poitrine ou de boule dans la gorge. Ils peuvent aussi être provoqués par une sclérose en plaques, un diabète, ou par d’autres troubles.

Diabète

Le diabète touche toutes les parties du corps. Il cause généralement des picotements et des lésions nerveuses. La personne diabétique a une sensation de fourmillement dans la tête, une vision floue, une envie d’uriner régulièrement et une soif excessive.

Problème dans les vertèbres cervicales

Un problème dans les vertèbres cervicales est aussi la principale cause de fourmillement dans la tête, de maux de tête, de vertige et d’étourdissement. Ce dysfonctionnement est dû au stress récurrent.

Syndrome du canal carpien

Les gestes répétitifs engendrent sur le long terme un syndrome du canal carpien à cause de la compression du nerf. Ce trouble touche principalement les femmes âgées de 50 ans et plus. Il se manifeste par des fourmillements dans la tête et des brûlures.

Sclérose en plaques

Il s’agit d’une maladie auto-immune affectant le système nerveux. Elle entraîne des fourmillements, des picotements, des étourdissements et éventuellement une perte de mémoire.

Migraine

Le fourmillement dans la tête est le principal symptôme de la migraine. Il précède un mal de tête sévère, des troubles visuels, une photophobie ainsi qu’un engourdissement facial et crânien.

Spasmophilie

La spasmophilie peut également déclencher des fourmillements qui sont souvent localisés au niveau des mains et de la bouche. Elle provoque une crise d’angoisse, une hyperventilation, un sursaut de paupières, une boule dans la gorge et des spasmes musculaires.

Problèmes dentaires

L’abcès dentaire et la parodontie entraînent souvent des fourmillements dans la tête, une sensation d’engourdissement du visage, des maux de tête et des douleurs. Les symptômes sont similaires en cas de dysfonctionnement de l’articulation temporo-mandibulaire.

Traumatisme

Une personne présentant une blessure ou ayant reçu un choc à la tête peut ressentir des fourmillements dans la tête et des bourdonnements. Dans certains cas, d’autres symptômes peuvent apparaitre tels que des étourdissements, des problèmes de vision et un manque d’équilibre. Les cas les plus graves entraînent une perte de conscience et une confusion.

Maladie de Lyne

Cette maladie est provoquée par une bactérie appelée Borrelia Burgoferi suite à une piqûre de tique. Elle est source de fourmillement dans les mains, les pieds et la tête. Après quelques heures, l’individu peut avoir de la fièvre, des malaises ou des maux de tête plus ou moins intenses.

Herpès

On distingue deux types d’herpès : l’herpès buccal (ou labial) et l’herpès génital. Peu importe la catégorie, cette infection engendre dans la plupart du temps des fourmillements dans la tête. D’autres signes peuvent aussi survenir à l’instar d’un picotement, d’une brûlure ou d’une douleur.

Sinusite

Les fourmillements sont des manifestations typiques de la sinusite, une inflammation des sinus. Elle peut aussi se traduire par une congestion nasale, des maux de tête et une rhinite aiguë. Cela est dû à une compression des nerfs du visage.

Déficit en minéraux

Les fourmillements peuvent aussi être dus à un déficit en minéraux. La carence en magnésium par exemple favorise les crises de spasmophilie. Ce minéral est cependant nécessaire pour aider l’organisme à contrôler les tensions nerveuses. Un manque en fer et en vitamine B12 produit aussi des fourmillements et des décharges électriques.

Comment faire disparaitre les fourmillements dans la tête ?

Même si les fourmillements dans la tête sont des symptômes anodins, il faut impérativement consulter un médecin pour détecter l’origine, notamment s’ils durent plus de 3 jours ou s’accompagnent d’autres désagréments comme une paralysie, une douleur intense ou bien des picotements. Pour s’en débarrasser, voici aussi d’autres astuces utiles.

Prendre soin de son alimentation

Dans un premier temps, il faut revoir son alimentation. Les professionnels de la nutrition conseillent de limiter la consommation de caféine et de sucre. Une alimentation saine et équilibrée est également indispensable pour préserver votre santé. En cas de carence, la prise d’une supplémentation peut être envisagée. En cas de doute, demandez conseil à un médecin ou un professionnel de santé. Il saura vous recommander la dose adaptée à votre cas et la fréquence de prise par jour.

Consulter un dentiste

Si vous avez des problèmes dentaires, programmez un rendez-vous avec votre dentiste et suivez ses instructions pour avoir des dents saines. Des fois, l’extraction est incontournable pour se débarrasser des fourmillements dans la tête.

Faire des exercices de relaxation

La pratique d’un exercice de relaxation régulier est recommandée pour détendre le corps et l’esprit. Vous pouvez opter pour le yoga qui connait un franc succès en France. En ligne, retrouvez des guides gratuits pour maîtriser les techniques de base. Il existe aussi des postures (position debout et assise) aidant à prévenir les fourmillements de la tête.

Prévoir une séance de massage

Le massage est très efficace pour stimuler la circulation sanguine et détendre les muscles. N’hésitez pas à prévoir une séance dans un salon spécialisé pour profiter de toutes les vertus de ce type de manipulation : évacuation du stress, amélioration de la qualité du sommeil, etc.

Miser sur certains produits alimentaires

La cannelle et le curcuma sont reconnus pour leurs propriétés anti-inflammatoires. Ils permettent aussi d’améliorer la circulation sanguine et de soulager l’engourdissement. La consommation aide d’ailleurs à combattre les fourmillements dans la tête. Le principe consiste à ajouter :

  • Une cuillère à café de curcuma et de miel dans une tasse de lait. Buvez ce breuvage une fois par jour.

  • Une cuillère à café de cannelle dans un verre d’eau tiède, à boire une fois par jour.

Profiter des bienfaits de la chaleur

Un bain chaud peut aussi soulager instantanément les fourmillements dans la tête. Sinon, vous pouvez appliquer un gant ou une serviette imbibée d’eau chaude sur la tête afin de stimuler la circulation sanguine.

Recourir à la médecine douce

Si vous souffrez de maux de tête, de migraine, de stress ou d’anxiété, la médecine douce peut être une bonne alternative.

  • La médecine chinoise traditionnelle : elle peut substituer des traitements classiques et réduire les effets secondaires.

  • La lithothérapie : cette discipline a recours aux plantes pour prévenir et soulager les migraines. Elle permet aussi d’apaiser les douleurs.

  • L’ostéopathie et la chiropraxie : les manipulations douces et ciblées permettent de se débarrasser des maux de tête et des migraines, principales sources des fourmillements dans la tête.

  • L’acupuncture : savez-vous que ces petites aiguilles implantées dans les zones stratégiques permettent de combattre l’origine des fourmillements ? D’ailleurs, cette pratique ne présente aucun danger.

Qui et quand consulter ?

Si les fourmillements dans la tête persistent ou s’intensifient ou si d’autres manifestations surviennent, il faut impérativement consulter un médecin. Au cours de la consultation, il établit un diagnostic afin de déterminer l’origine du trouble. Parfois, des examens supplémentaires sont indispensables comme une imagerie cérébrale pour confirmer le bilan.

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....