Formation Aromathérapie offerte! télécharge la immédiatement

Changer de métier, de serveuse à naturopathe

comment changer de métier

Rencontre avec isabelle qui a changé de vie pour devenir naturopathe

Bonjour,
Je m’appelle Isabelle et j’ai 45 ans. Cela fait plus de 25 ans que j’ai fait carrière dans la restauration en tant que serveuse. C’est vrai, mon job me passionnait au début. Mais au fil du temps, la routine s’est installée et je n’étais plus aussi motivée qu’avant. Ainsi, je voulais changer de métier à tout prix. Mon choix s’est porté sur la naturopathie. C’est une décision qui a bouleversé ma vie…

Changer de métier à 45 ans, par où commencer ?

Le changement de carrière est une décision qu’il ne faut pas prendre à la légère et c’était surement le bon moment car on sait bien que changer de métier après 50 ans c’est plus difficile donc il fallait que je me lance.
La première question que je me suis posée est : « Changer de métier, mais quoi faire ? » Personnellement, cette idée m’est venue en tête il y a déjà quelques années. Mais j’avais peur de décevoir ma famille. Ainsi, j’ai préféré me taire et garder mon petit secret.

Puis les jours passèrent et je ne me sentais plus épanouie au travail. Aller au boulot est devenu une obligation. Alors je me suis dit : il est temps de changer de cap si je veux être heureuse. J’ai fait le point sur ce qui était important pour moi, sur ce qu’étaient mes valeurs de vie et j’ai décidé de faire part de mes ressentis à mes proches. À ma grande surprise, ils l’ont bien pris. J’étais vraiment soulagé.

Comment avez-vous appris les techniques de la naturopathie ?

La question qui me trottait était « Comment changer de métier quand on a fait toute sa carrière dans un seul domaine ? ». À l’évidence, je n’avais aucune connaissance dans le monde de la naturopathie. Mais mes idées étaient très claires : je veux aider les autres. Ainsi, la première chose qui m’est venue à l’esprit est de chercher une formation professionnelle en naturopathie.

Je ne voulais pas démissionner pour changer de métier dans l’immédiat, car je ne savais pas dans quoi je me lançais. De plus, j’ai des charges à payer. Alors, j’ai préféré me former en ligne pour acquérir les techniques de base. Le choix de ma formation a été assez simple, car les écoles en présentiel étaient trop loin de chez moi et je n’avais clairement pas les moyens. Je me suis donc naturellement tournée vers une formation en ligne.

devenir naturopathe après sa formation

Comment avez-vous réussi à changer de métier ?

Changer de métier à 45 ans, ce n’est pas facile, ça je peux vous le garantir. Entre les cours et le boulot, j’avais presque envie de tout lâcher à un moment donné. Néanmoins, je voulais tant exercer le métier de naturopathe. Alors, j’ai pris mon courage à deux mains et je continuais mes efforts.

Mon secret ? La patience, l’organisation et l’autonomie. Dès que j’avais du temps libre, je me penchais sur mes leçons et je m’exerçais via les différents supports mis à ma disposition. Au départ, je n’y comprenais rien. On dirait du charabia. Mais plus le temps passe, plus j’ai appris à me familiariser avec les termes spécifiques de la naturopathie.

L’autre avantage de la formation en e-learning est que j’avais la possibilité de contacter mes formateurs en cas de besoin. Ils sont à l’écoute de mes besoins et assurent un suivi personnalisé tout au long du cursus. Cela a facilité l’apprentissage. Certes, la formation est coûteuse et dure pendant plusieurs mois. Toutefois, ce sacrifice en valait la peine, puisqu’à l’issue du cursus, j’étais déjà opérationnel.

A LIRE EGALEMENT: Formation de naturopathe, laquelle choisir ?

Quel est votre niveau d’étude ?

J’ai arrêté mes études en première. Pour moi, changer de métier sans BAC était un vrai challenge. De plus, je n’avais aucune expérience dans d’autres domaines puisque j’ai travaillé dans la restauration en tant que serveuse presque toute ma vie. Par chance, le métier de naturopathe n’exigeait pas de diplôme spécifique.

Avec une bonne dose de motivation et de patience, il est possible de réussir dans ce domaine. Néanmoins, la voie de la formation est obligatoire. De mon côté, j’ai fait une formation complète en ligne pour devenir naturopathe et j’ai complété mes acquis avec de nombreux livres et tutoriels.

Pour valider la formation, j’ai effectuer un stage d’immersion en cabinet. Cela m’a permis d’approfondir mes connaissances et de rencontrer des professionnels du secteur. J’ai pu rencontrer de nombreux praticiens et poser toutes les questions qui m’intriguaient. C’était vraiment une expérience unique. J’aime aider les gens, c’est ma passion, c’est ma vocation.

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Une fois la certification en poche, j’ai ouvert mon cabinet de naturopathie. Cela fait quelques mois que je suis opérationnelle et je suis ravi de ce changement de vie. Enfin, je peux travailler pour mon propre compte et exercer un métier qui me plait réellement. Dès que j’ai porté le titre de « naturopathe », j’ai ressenti une joie intense que ne peux expliquer. J’ai pu atteindre mes objectifs même si la voie que j’ai empruntée est pleine d’embuches : arriver à me reconnecter avec la nature et aider les gens.

Cependant, changer de métier sans perte de salaire est le plus difficile, car c’était quasiment impossible. En effet, percer dans le marché lorsqu’on est débutant n’est pas du tout aisé. Je dois donc mettre en place des stratégies efficaces pour augmenter ma notoriété et me rapprocher davantage de ma cible. J’utilise internet à mon profit en me faisant connaitre les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux sont en fait un support très efficace pour lancer une nouvelle activité et trouver de nouveaux clients. Mes premières clientes sont devenues mes meilleures ambassadrices. Et grâce au système du bouche-à-oreille, j’ai ma propre clientèle actuellement.

Est-ce que votre rémunération actuelle est satisfaisante ?

Il ne faut pas se voiler la face. Aujourd’hui, je n’arrive pas à avoir le même salaire qu’en restauration, mais c’est le début d’une grande aventure. Je suis une vraie passionnée de la naturopathie et je continue de me former afin de pouvoir proposer à mes patients des prestations de haute qualité. En tout cas, je suis une femme épanouie au travail et c’est l’essentiel.

Ce que je peux vous dire, c’est qu’il est possible de changer de métier après la restauration ! C’est un projet tout à fait envisageable à condition d’avoir de la patience, de la volonté et de l’empathie.

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....