Formation Aromathérapie offerte! télécharge la immédiatement

Faire une cure détox quand on est enceinte : les 4 points essentiels

faire une détox enceinte

En période de grossesse, le système digestif est plus sensible. Les femmes enceintes sont plus sujettes aux ballonnements, aux gaz intestinaux et à la constipation. Une cure détox permet de maintenir l’équilibre acido-basique de l’estomac et d’améliorer le fonctionnement de la sphère gastro-intestinale. Certaines règles alimentaires doivent être appliquées lorsqu’on attend un enfant. Alors comment faire une détoxication pendant la grossesse ? Voici tous nos conseils et les 4 points essentiels à respecter.

Qu’est-ce qu’une cure détox ?

La cure de détoxication ou de détoxification vise à purifier les organes et les tissus organiques pour booster et améliorer le fonctionnement des cellules et des processus fonctionnels du corps. La cure cible également le drainage du système sanguin et lymphatique afin d’améliorer la circulation sanguine et de faciliter l’élimination des déchets par les émonctoires. Les organes permettant l’élimination des déchets sont : l’intestin, le foie, les reins, les poumons et la peau.

Une purification permet de purger le corps de tous ses toxiques et ses toxines. Les toxiques sont les traces de médicaments, les métaux lourds, les pesticides, la pollution ou le tabac. Les toxines sont des résidus organiques comme l’urée, les radicaux libres, les fermentations ou bien encore l’acide urique.

Un excès de déchets dans l’organisme peut entraîner l’apparition de troubles : pathologies gastro-intestinales, rhumatismes, fatigue chronique …

Pendant la grossesse, il est essentiel de se maintenir en bonne santé et de privilégier une alimentation adaptée afin de transmettre à son enfant tous les nutriments nécessaires pour son développement intra-utérin et d’éviter les carences nutritionnelles.

Est-il possible de faire une détoxication pendant la grossesse ?

Les cures détox proposent un large choix de modes alimentaires : jeûne, régime hydrique, monodiète, cure de fruits etc. Ce type d’alimentation reste peu conséquent et très restrictif au niveau de la diversification des aliments. Une cure détox se réalise principalement après une période de fêtes pour aider à perdre du poids et nettoyer le corps des excédents ou bien encore avant une compétition sportive pour faire le plein d’énergie. Pendant la grossesse, un changement radical d’alimentation est fortement déconseillé. Votre corps subit de nombreux changements biologiques et métaboliques et à besoin d’une énergie suffisante pour assurer ses fonctions.

Cependant, vous avez la possibilité d’adopter une alimentation détoxifiante en privilégiant les aliments riches en vitamines et en minéraux et en évitant les condiments trop sucrés, trop salés ou trop gras.

Les 4 points essentiels pour purifier l’organisme en étant enceinte 

1 – Une alimentation équilibrée

L’objectif est de manger de tout, mais en petite quantité. Privilégiez les fruits, les légumes, les graines, les viandes blanches et les poissons maigres. Côté cuisson, il est préférable d’effectuer une cuisson à la vapeur d’eau ou à la poêle avec une cuillère à café d’huile d’olive. Pendant la grossesse, il est est proscrit de consommer des aliments crus ou peu cuits en raison de la toxoplasmose et de la listériose. Veillez toujours à bien rincer vos légumes et vos fruits avant leurs consommations et à cuir vos viandes à point.

Les aliments les plus purifiants pour l’organisme :

Les fruits : pomme, papaye, pastèque, litchi, melon, agrumes, kiwi, poire.

Les légumes : chou, asperge, courge, courgette, carotte, épinard, céleri.

Les protéines : viandes blanches (dinde, poulet, lapin…) et poissons maigres (merlu, lieu noir, colin d’Alaska, brochet, cabillaud…)

Les graines : pavot, chia, sésame, courge, lin.

2- Une hydratation absolue

Lors de la grossesse, le volume hydrique du corps augmente. L’eau favorise le développement du placenta, le maintien du liquide amniotique et l’échange des nutriments entre l’organisme de la mère et le placenta. Il est donc recommandé de consommer 1,5 à 2 litres d’eau par jour. Pour purifier votre organisme, vous pouvez boire des infusions au citron, à la menthe ou au thym. Attention, certaines plantes sont interdites pendant la grossesse, c’est le cas de lavande aspic ou de la menthe poivrée. Le thé vert n’est pas déconseillé mais ne doit pas être consommé en excès. Vous pouvez également vous faire des smoothies, des jus de fruits ou des jus de légumes.

3 – Une activité sportive douce

La purification de l’organisme passe également par la pratique d’une activité douce. Vous pouvez pratiquer de la marche, de la gymnastique douce, du yoga ou de la gym pilate. Le matin, vous pouvez réaliser des étirements et un auto-massage pour activer la circulation sanguine et favoriser l’élimination des déchets organiques.

4 – Un bain détoxifiant

Il est tout à fait possible de faire une cure détox grâce à un bain relaxant au sel d’Espom. Cet aliment est sans danger pendant la grossesse. Le sel d’Espom favorise la relaxation, la détente des muscles et l’élimination des toxines dans les cellules de la peau. Pour ce faire, versez 500 grammes de sel d’Espom dans l’eau chaude de votre baignoire. Vous pouvez réaliser ce bain une fois par semaine.

Influence Santé
Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....