Phytothérapie

Plantes et tisanes naturelles pour augmenter la fertilité

Écrit par  | 

Ça y est, vous êtes enfin décidés à avoir un bébé. Vous avez arrêté la pilule et vous souhaitez tomber enceinte rapidement ? Les plantes peuvent vous aider à accroître votre fécondité.

Découvrez 9 plantes pour booster votre fertilité.

1- LE FRAMBOISIER

Le framboisier est un rééquilibrant hormonal. Il incite la production de progestérone. Cette hormone est indispensable pour aider à l’ovulation et à la nidation du fœtus. Depuis des générations, nos grand-mères utilisent les feuilles de framboisier pour tomber enceinte sans vraiment en connaître le mode d’action. On sait aujourd’hui que cette plante est très riche en acide folique, plus connu sous le nom de « vitamine B9 » !

L’acide folique se prend pendant les premiers mois de grossesse pour éviter les malformations du bébé, mais peut être consommé pour aider à la femme tomber enceinte.

Par ailleurs, les feuilles de framboisier peuvent être utilisées pour aider à soulager les règles douloureuses.

Le mode de consommation est on ne peut plus simple. Il suffit de faire infuser 1 poignée de feuilles séchées dans 50 cl d’eau chaude. Laissez macérer pendant 10 à 15 minutes et consommez en deux fois par jour.

2- LA MACA

Plante péruvienne, la maca est connue pour être un aphrodisiaque naturel. Elle augmente la libido et l’envie sexuelle. Son action sur les glandes endocrines booste la fertilité et augmente les chances de tomber enceinte.

Vous pouvez également la recommander à votre partenaire puisqu’elle stimule et double la production des spermatozoïdes.

Dans le commerce, la maca se trouve généralement en poudre. La dose recommandée se situe entre 3 grammes et 5 grammes par jour. Vous pouvez consommer la poudre de maca dans vos préparations culinaires comme vos plats en sauce ou vos desserts, mais aussi dans un jus de fruit, un smoothie ou un yaourt. Ou bien tout simplement dans un verre d’eau.

3- LE TRÈFLE ROUGE

Aussi connu sous le nom de « trèfle violet » ou « queue-de-renard », le trèfle rouge intervient dans l’équilibre hormonal et élimine les radicaux libres de l’organisme. Cette plante aide à rendre l’utérus plus sain et à favoriser la fécondation.

Par ailleurs, le trèfle rouge détient également des propriétés calmantes et apaisantes. Cette plante sera donc très utile pour chasser le stress et vous aider à vous relaxer.

Dans une casserole d’eau chaude, versez 4 grammes de fleurs séchées puis laissez infuser en recouvrant pendant 15 à 20 minutes. Consommez 2 à 3 tasses par jour.

4- L’ORTIE PIQUANTE

Tout comme la maca, l’ortie est un aphrodisiaque naturel, mais aussi un stimulant endocrinien. Elle régularise l’ensemble des fonctions des organes et redonne de l’énergie à l’organisme.

L’ortie favorise la fertilité et augmente la production de testostérone aussi bien chez la gente masculine que féminine. Chez la femme, cette hormone à un rôle sur dans le maintien de la libido et dans la stimulation du désir sexuel.

Cette plante peut être consommée en duo avec votre partenaire si vous voulez augmenter vos chances d’avoir un enfant.

Dans un litre d’eau chaude, versez 50 g de feuilles séchées et laissez infuser 10 à 15 minutes. Vous pouvez consommer 3 tasses par jour.

Attention, l’ortie est énergisante. Il est donc préférable d’arrêter sa consommation le soir.

Avant toute utilisation, bien vérifier que vous n’êtes pas allergique.

5- L’ALOE VERA

L’aloe vera est une plante médicinale plus célèbre pour ses indénombrables bienfaits sur la peau que pour ses propriétés fertilisantes. En effet, il est possible d’utiliser l’aloe vera pour tomber enceinte grâce à la double action de ses principes actifs :

  • Régulation du cycle menstruel : c’est un facteur déterminant pour toute femme ayant des cycles irréguliers et souhaitant tomber enceinte ;

  • Augmentation de la mobilité des spermatozoïdes : ce qui leur permet d’atteindre plus facilement l’ovule au niveau des conduits génitaux féminins pour permettre que la fécondation ait lieu.

Attention, l’aloe vera ne doit pas être consommée durant la grossesse, car elle favoriserait les contractions utérines. Ces dernières peuvent augmenter le risque de fausses couches ou d’accouchement prématuré. Il est également déconseillé d’en prendre durant la période d’allaitement, car ses principes actifs peuvent passer dans le lait maternel et seraient potentiellement toxiques pour le bébé.

Par ailleurs, son utilisation sous forme de gel pendant la grossesse est autorisée à condition de choisir des produits purs à au moins 98,9%.

6- LE GINSENG

Le ginseng est le remède naturel aphrodisiaque par excellence ! Il augmente efficacement la libido et le désir sexuel aussi bien chez l’homme que chez la femme. Cette plante est donc très intéressante chez les femmes désireuses de grossesse. Car la meilleure façon de tomber enceinte, c’est de multiplier le nombre de rapports sexuels durant la période de fécondité maximale (c-à-d entre le 12ème et le 16ème jour du cycle menstruel). Pour ce faire, rien de mieux qu’un puissant stimulant naturel de la libido tel que le Ginseng !

Attention, l’usage du Ginseng est contre-indiqué durant la grossesse.

7- LA SAUGE

Rien de mieux que des infusions de sauge pour tomber enceinte ! En effet, cette plante médicinale est connue pour augmenter la fertilité en améliorant l’équilibre hormonal de la femme et en stimulant l’ovulation.

Attention, sa consommation durant la grossesse et l’allaitement est contre-indiqué.

LES PLANTES ANTI-STRESS POUR TOMBER ENCEINTE

Lors de la période de conception, il faut impérativement s’éloigner du stress. En effet, ce dernier peut considérablement baisser vos chances de tomber enceinte en déréglant votre équilibre hormonal, en altérant la régularité de votre cycle menstruel, en perturbant votre ovulation et en dégradant la qualité de vos ovules. Le stress est également responsable, chez votre conjoint, d’une baisse de la qualité des spermatozoïdes ou encore de dysfonction érectile (impuissance).

Voici donc 2 plantes naturellement apaisantes pour se débarrasser du stress et améliorer vos chances de tomber enceinte :

  • La mélisse : c’est un excellent remède naturel contre le stress, l’anxiété et la nervosité. Pour obtenir une tisane, ajoutez 1 à 3 cuillères à café de feuilles séchées de mélisse dans environs 200 ml d’eau bouillante. Laissez infuser pendant une dizaine de minute, attendez que cela refroidisse et dégustez votre tisane. Vous pouvez également utiliser des feuilles fraîches de mélisse pour plus d’arôme et une meilleure saveur !

  • La lavande : prendre des tisanes de lavandes, à raison de 2 à 3 fois par jour, est idéal pour se détendre et lâcher prise. La lavande est utilisée depuis plusieurs générations par les femmes pour tomber enceinte. Aucune étude scientifique ne démontre son efficacité, mais on sait que l’état que relaxation et la réduction du stress qu’elle entraîne améliore nettement les chances de tomber enceinte. Il n’y a donc aucune raison de s’en priver !

Les plantes à éviter pendant la grossesse

Comme c’est le cas pour beaucoup de médicaments, de nombreuses plantes sont interdites ou déconseillées pendant la grossesse. Voici donc une liste (non-exhaustive) des plantes à éviter en période de grossesse :

  • La camomille : les données scientifiques sont insuffisantes pour affirmer son innocuité durant la grossesse.

  • La réglisse : elle serait capable d’entraîner des troubles du développement cognitif chez l’enfant exposé aux principes actifs de la camomille durant sa vie intra-utérine.

  • La sauge : elle a un effet abortif (peut provoquer un avortement) et diminue la production de lait chez la femme. Elle est donc contre-indiquée durant la grossesse et la période d’allaitement.

  • Le ginseng : sa consommation est déconseillée durant la grossesse par l’organisation mondiale de la santé (OMS).

  • L’actée à grappes noires : son usage durant la grossesse ou l’allaitement est vivement déconseillée par l’Agence Européenne du Médicament.

  • La menthe pouliot : cette plante était autrefois utilisée, et même actuellement, pour déclencher les avortements. Elle est donc strictement interdite durant la grossesse.

  • L’aloe vera : elle stimule les contractions de l’utérus, ça peut déclencher un accouchement prématuré ou une fausse couche ! À éviter donc par voie interne durant la grossesse.

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 × 7 =