soins naturels

Comment atténuer une allergie au pollen avec des oligo-éléments ?

Écrit par  | 


Écoulement nasal, éternuement à répétition, yeux rouges et bouffis, difficultés respiratoires…
Ces caractéristiques traduisent typiquement une rhinite allergique. L’allergie pollinique est l’une des plus fréquentes.

L’oligothérapie peut être utilisée pour réduire les effets du pollen sur la santé. Alors comment atténuer une allergie au pollen avec des oligo-éléments ?

Les principaux allergisants

Les pollens sont présents du printemps jusqu’à l’automne. Les espèces végétales les plus connues pour déclencher les allergies sont le mimosa, les graminées, le cyprès, le bouleau, l’olivier, l’armoise et le noisetier.

Une allergie au pollen se reconnaît principalement par un écoulement nasal, une sinusite, des yeux rouges et larmoyants, des démangeaisons au niveau du palais ou des oreilles et une quinte de toux. Une allergie au pollen peut aussi provoquer des réactions cutanées comme une crise urticaire ou de l’eczéma.

Les oligo-éléments pour traiter une allergie au pollen

Le manganèse
Le manganèse est une enzyme intervenant dans le processus fonctionnel du métabolisme. Il favorise la synthétisation des superoxydes dismutases (SOD). Ces derniers sont des métalloprotéines qui interviennent dans l’inhibition des radicaux libres et luttent contre le stress oxydatif.

Une trop grande présence de stress-oxydant dans l’organisme favorise une hypersensibilité des voies respiratoires. Le manganèse protège les muqueuses et réduit les risques inflammatoires.

Son action ne s’arrête pas là. L’oligoélément manganèse améliore la réponse et renforce le système immunitaire face aux agressions environnementales et limite donc le risque allergène.

Cet oligo-élément est principalement utilisé dans l’eczéma allergique, les allergies alimentaires, le rhume des foins et la pollinose.

Le zinc
Le zinc est un puissant antihistaminique et peut être pris en complément du manganèse. Le zinc intervient dans l’inhibition des récepteurs histaminique, responsables de réactions allergiques. Il maintient et stimule les défenses naturelles de l’organisme en protégeant les membranes des voies respiratoires et pulmonaires.

Le zinc peut être utilisé en prévention ou lors d’une réaction allergique au pollen. Dans les deux cas, le zinc aura pour action de renforcer le système immunitaire et d’atténuer les effets.

 

Comment consommer le manganèse et le zinc ?

Le manganèse se consomme en ampoule. La posologie idéale pour atténuer une allergie au pollen est de 1 à 2 ampoules par jour. Le produit doit se prendre de préférence le matin à jeun ou 15 minutes avant le repas.

Le zinc se présente généralement sous forme de gélules ou de comprimés. La dose recommandée pour lutter contre le rhume des foins est de 30 mg par jour.

Comment prévenir une allergie au pollen ?

Pendant la période de mars à décembre, vous pouvez enrichir votre alimentation de pains complets et de noisettes. Ces aliments sont riches en manganèse.
En ce qui concerne le zinc, il est présent principalement dans les aliments suivants : l’huître, le foie de veau et le steak haché.

D’autres astuces peuvent vous permettre de prévenir une allergie au pollen. Lors de vos sorties natures, privilégiez le port de lunette pour protéger les yeux et le port du chapeau pour limiter l’accumulation du pollen dans les cheveux.

Lors de vos lessives, ne faites pas sécher vos vêtements et vos serviettes à l’extérieur.

Pour finir, ne dormez jamais la fenêtre ouverte et aérez votre chambre tôt le matin.

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 × 3 =