Formation de naturopathe : laquelle choisir en 2020 ?

La naturopathie est une thérapeutique utilisant des moyens naturels visant à équilibrer le fonctionnement du corps humain. C’est une pratique qui prend de plus en plus de place dans le secteur des médecines alternatives partout à travers le monde, la France ne fait pas exception avec près de 3000 naturopathes dans le pays.

Si vous voulez vous lancer dans ce domaine, vous vous posez certainement mille et une questions sur cette nouvelle méthode thérapeutique. Pour y répondre, nous avons rassemblé toutes les informations dont vous aurez besoins pour connaître la marche à suivre afin de sauter le pas et devenir naturopathe !

Pour pouvoir exercer en tant que naturopathe, vous devez suivre l’une des différentes formations disponibles au niveau de plusieurs écoles à travers le monde. Ces dernières sont particulièrement intéressantes car elles ne nécessitent pas forcément l’obtention d’un BAC, s’adaptent à votre rythme et vous font bénéficier d’un suivi sur mesure. Sans oublier que ces formations sont généralement moins chères que celles en présentiel, tout en étant aussi efficaces.

formation nathuropathe

Qu’est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie est une médecine alternative basée sur des traitements 100% naturels. Elle peut avoir recours, entre autres, aux massages, au thermalisme, à la relaxation, à la méditation, à l’acupuncture, à diverses mesures hygiéno-diététiques, etc. Son principal objectif est d’améliorer les défenses de l’organisme en régulant son énergie vitale, et ce, pour la prévention des dysfonctionnements et l’amélioration de la qualité de vie du patient.

La naturopathie, à l’inverse de la médecine conventionnelle, ne se base pas sur la prise de médicaments pour guérir une maladie donnée. Elle croit en la capacité du corps humain à s’auto-guérir durablement après avoir déterminé les causes exactes de son dysfonctionnement. En effet, cette thérapeutique met beaucoup plus l’accent sur les mécanismes causaux que sur les manifestations cliniques des différentes pathologies. C’est pour cela qu’elle s’attarde longuement sur la vie du patient, c’est-à-dire son passé, sa profession, son régime alimentaire, ses habitudes quotidiennes, la qualité de son sommeil, etc.

Qu’est-ce qu’un naturopathe ?

Étymologiquement, le terme « naturopathe » est issu des deux mots l’anglais « nature » (la nature) et « path » qui signifie « chemin », ce qui donne « le chemin de la nature ». On en conclut que l’objectif de ce spécialiste est d’employer tout ce qui provient de la nature et qui est susceptible d’apporter un bien-être, un équilibre fonctionnel de l’organisme et une bonne santé des personnes qu’il prend en charge. Pour cela, comme mentionné plus haut dans l’article, il s’efforce de mettre le doigt sur les causes des maladies en réalisant une véritable enquête sur la vie du patient.

Un naturopathe, dans sa quête d’auto-guérir son patient sans utiliser un quelconque médicament classique, peut avoir recours à différentes thérapies naturelles efficaces. Parmi ces dernières, nous pouvons citer :

  • Les massages ;

  • L’acupuncture ;

  • L’allothérapie ;

  • La phytothérapie ;

  • L’homéothérapie ;

  • Le thermalisme ;

  • Les techniques de relaxation et de méditation ;

  • Des régimes alimentaires adaptés ;

  • La pratique d’une activité physique régulière…

Il est important d’apporter une petite précision : le naturopathe n’est absolument pas qualifié pour poser des diagnostics médicaux, prescrire des médicaments ou réaliser des ordonnances (il ne remplace pas un médecin). Chaque professionnel de la santé possède un domaine de compétence, souvent il existe une complémentarité entre eux mais en aucun cas ils peuvent s’interchanger.

Il faut également que vous sachiez que la profession de naturopathe n’est pas encore reconnue en France, comme c’est le cas de nombreux pays. Il est donc judicieux de vérifier les accréditations fournies aux différentes écoles par des communautés reconnues et la qualité des cours dispensés avant de vous engager sur cette voie. À titre d’exemple, ADNR formation et approuvée par le SPN (Syndicat des Professionnels de la Naturopathie), comporte des praticiens des plus qualifiés dans le monde et possède une réputation internationale.

école de naturopathie

 

Quel cursus à suivre pour devenir naturopathe ?

Il est fréquent que des personnes issues du domaine médical s’intéressent à ses formations, notamment les kinésithérapeutes, les nutritionnistes, les infirmiers, les psychologues et même parfois des médecins. Toutefois, on a la possibilité de se lancer dans un concours après le baccalauréat pour obtenir un diplôme au sein d’une école réputée. Parmi les établissements sur lesquels on peut compter en France, nous pouvons citer les suivants :

  • Le Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon (CNR), il est présent dans de nombreuses villes ;

  • Le Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique (CENATHO) ;

  • L’Institut Supérieur de Naturopathie (ISUPNAT) Alain Rousseaux ;

  • ADNR formations ;

  • L’école européenne de bien-être ;

  • Le collège de naturopathie et des techniques manuelles ;

  • Le centre Euronature…

 

Quelles sont les qualités requises pour un naturopathe ?

Une école, en vous offrant une formation de qualité sur les plans théorique et pratique, doit être en mesure de vous permettre de développer les compétences et les qualités suivantes (entre autres) :

  • Des connaissances sur la diététique ;

  • L’aptitude à réaliser le bilan détaillé de vitalité d’un patient ;

  • La capacité de mettre en œuvre un programme personnalisé de remise en forme pour chaque patient ;

  • La maîtrise de quelques techniques de médecine alternative comme la relaxation, la physiothérapie, l’hydrologie…

  • Avoir beaucoup de patience et de bienveillance envers le patient ;

  • Être à l’écoute du patient et de ses besoins ;

  • Être en mesure d’analyser les répercussions psychologiques des différentes pathologies…

Il serait donc judicieux de consulter méticuleusement le programme proposé par chaque école afin de choisir celle qui vous convient le mieux. Dans beaucoup de cas, le métier de naturopathe ouvre les yeux au praticien sur les différentes professions et le pousse à se réorienter vers elles pour élargir ses connaissances. Ce dernier pourra choisir d’exercer en tant que « généraliste » (en quelques sortes) en abordant tous les aspects de la naturopathie, ou bien se spécialiser dans un aspect en particulier comme la diététique, les huiles essentielles, la gestion du stress…  nathuropathe formation

Quels sont les bienfaits de la naturopathie ?

Bien que les effets de la naturopathie ne soient pas immédiats, le patient ressent des améliorations significatives sur le long terme. Parmi les effets bénéfiques de cette médecine alternative naturelle, nous pouvons citer :

  • La réalisation d’un bilan plus poussé ;

  • La détermination de la cause d’un long mal-être ;

  • Le remplacement des traditionnels cachets, comprimés et gélules par des compléments alimentaires, des huiles essentielles et des ampoules ;

  • L’amélioration naturelle de la qualité du sommeil ;

  • L’amélioration de l’équilibre alimentaire ;

  • L’éloignement du stress et de ses effets néfastes sur l’organisme ;

  • L’amélioration de l’hygiène.

 

 

Quelle formation suivre pour devenir naturopathe ?

Pour avoir une formation complète en naturopathie et atteindre tous les objectifs pédagogiques nécessaires, il est obligatoire de suivre un certain nombre de cours visant à acquérir des connaissances approfondies dans divers domaines, notamment la phytothérapie, la biologie, la réflexologie, etc. Pour se faire, vous pouvez suivre un enseignement direct ou bien par correspondance.

Enseignement direct

L’enseignement direct s’effectue au niveau d’un établissement français dans lequel l’étudiant se forme en présence de professeurs en naturopathie ainsi que de différents intervenants spécialistes du domaine afin d’obtenir rapidement un emploi. On peut citer à titre d’exemple le collège européen de naturopathie traditionnelle holistique (CENATHO) où l’étudiant bénéficie d’un apprentissage complet théorique et pratique.

Enseignement par correspondance

Certains établissements proposent des formations exclusivement à distance, via Internet. En France, nous pouvons citer l’exemple du centre de formations CERFPA (proposant des stages au niveau des Alpes-Maritimes) et du CNRI (Cyber Nature Research International). Ce genre d’établissements proposent une formation théorique à suivre en ligne qu’il faut compléter par un stage pratique.

Les avantage de l’enseignement par correspondance :

  • Vous étudiez sans avoir à bouger de chez vous ;

  • Vous gérez votre temps comme il vous convient ;

  • Vous avancez à votre rythme ;

  • Vous bénéficiez d’un programme sur mesure, adapté à vos capacités ;

  • Vous bénéficiez d’un suivi de la part d’experts compétents du domaine ;

  • Vous aurez accès à des vidéos explicatives classées par thématiques ;

  • Vous aurez à votre disposition une plateforme en ligne complète ;

  • Vous pouvez interagir avec les autres étudiants et formateurs afin d’échanger et de s’entre-aider.

Les inconvénients de l’enseignement par correspondance :

  • Vous devez vous déplacer, à un moment ou un autre, pour notamment vous rendre au lieu du stage pratique qui est indispensable pour mettre en application vos connaissances théoriques sur le terrain ;

  • L’apprentissage théorique que vous pouvez obtenir de par les différents livres ou sites Internet, aussi vaste soit-il, ne peut égaler une expérience pratique (c’est pour cela que la formation se termine par un stage) ;

Les contenus des cours en naturopathie

Que ce soit en enseignement direct ou par correspondance, les cours sont très variés ! Cela pour vous permettre d’amasser un maximum de connaissances dans plusieurs domaines et donc augmenter vos chances d’obtenir un emploi. Le contenu des cours, des différents exercices et des méthodes d’enseignement varient d’un établissement à l’autre. Toutefois, dans la majorité d’entre eux, on retrouve l’apprentissage des techniques naturopathiques classiques suivantes :

  • La kinésiologie ;

  • La chirologie ;

  • La réflexologie ;

  • La phytologie ;

  • La chromothérapie ;

  • Le magnétisme ;

  • La bromatologie ;

  • Etc.

Sans oublier l’enseignement des bases de la biologie, de la physiologie, de l’anatomie, de l’histologie… Ces modules ne sont bien sûr pas aussi approfondis et détaillés qu’en faculté de médecine, mais ils permettent de mieux comprendre la santé humaine.

 

 

Formation de naturopathe : comment ça marche ?

 

Qu’obtient-on à la fin de la formation ?

Puisque la profession de naturopathe n’est pas encore réglementée en France, aucun diplôme n’est officiellement reconnu. Par contre, à la fin d’une formation en naturopathie, on obtient un certificat qui donne le droit d’exercer légitimement (Exemple : le certificat européen de compétences professionnelles).

À qui s’adresse la formation de naturopathe ?

Cette formation s’adresse à toute personne croyant en les capacités des thérapeutiques naturelles dans l’amélioration de la santé humaine. Par ailleurs, on remarque que de plus en plus de médecins, qui ont en marre de prescrire des médicaments à tout va, s’intéressent à cette pratique très intéressante.

Aussi, cette formation attire de nombreuses personnes en reconversion professionnelle vu le succès actuel de la naturopathie.

Quelles sont les écoles qui forment en naturopathie ?

Il existe de nombreuses écoles en France qui proposent des formations complètes sur la naturopathie. Parmi elles, uniquement 7 sont officiellement reconnues par la fédération française des écoles de naturopathie (FENAHMAN) :

  1. L’Institut Supérieur de Naturopathie (ISUPNAT) ;

  2. Le Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique (CENATHO) ;

  3. Le centre Euronature ;

  4. L’académie Vitelopathie ;

  5. L’institut Hildegardien ;

  6. L’Anindra ;

  7. L’Aesculape.

Où exercer en tant que naturopathe ?

Une fois la formation et le certificat obtenus, le naturopathe peut exercer sa profession de différentes façons :

  • Ouvrir son propre cabinet de naturopathie et exercer en libéral ;

  • Travailler pour des instituts de naturopathie en proposant ses différents services (massages, acupuncture, etc.) ;

  • Travailler pour des entreprises qui font appel à ses services pour, à titre d’exemple, résoudre les problèmes de stress de ses employés ;

  • Collaborer avec des pharmacies, des magasins ou des laboratoires qui commercialisent des produits naturels…

  • Travailler en collaboration avec des ostéopathes, des sophrologues ou des kinésithérapeutes.

Quels débouchés pour un naturopathe ?

Un naturopathe peut choir soit d’exercer sa profession dans sa globalité (généraliste en quelque sorte), soit se spécialiser dans l’un (ou plusieurs) des domaines suivants :

  • La diététique ;

  • L’hygiène ;

  • La relaxation et la gestion du stress ;

  • Les soins énergétiques ;

  • L’hydrologie ;

  • Etc.

Réponses aux questions les plus fréquemment posées

Quel est le salaire d’un naturopathe ?

Le salaire d’un nouveau naturopathe est aux environs de 1500 à 2000€ mensuels, si le professionnel a mis tout en œuvre pour développer sa clientèle (communication, spécialisation…). Ce salaire peut évoluer et atteindre les 3000€ avec le développement de sa clientèle et va bien sûr dépendre de la notoriété du praticien, de ses honoraires et de ses différentes prestations. Pour avoir un complément de salaire, certains optent pour la commercialisation de produits naturels de bien-être.

Comment choisir sa formation ?

Il faut prendre compte un certain nombre de critères pour choisir la formation qui s’adapte le mieux à votre état d’esprit, vos ambitions futures, vos connaissances acquises, etc . Sachant que les différentes formations sont très hétérogènes, leur volume, à titre d’exemple, peut varier de 100 à 1600 heures.

Pourquoi choisir une formation par correspondance ?

Les différents avantages des formations à distances sont mentionnés plus haut dans l’article. Entre autres, elles sont moins chères que les formations en présentiel et peuvent être suivies même si vous habitez très loin de leurs sièges.

Combien coûte une formation ?

Les prix sont considérablement variables selon l’établissement choisi. Généralement, une formation en naturopathie coûte entre 1000 et 10000€. Il vous faudra donc choisir celle qui s’adapte le mieux à votre budget.

Quelle est la meilleure formation ?

Référez-vous à la Fédération Française des Écoles de Naturopathie pour avoir la liste des meilleures écoles de formation. Leur équipe sera toujours disponible pour vous apporter ses conseils.

QUELS SONT LES MEILLEURS LIVRES POUR SE FORMER EN NATUROPATHIE ? 

Vous pourrez retrouver des nombreux ouvrages à des prix relativement attractifs, nous avons listé les meilleurs du moment ->
Les tendances livres en Naturopathie 

Quels sont les organismes de formation situés à Paris ?

Voici les 3 principaux centres parisiens :

  1. Le Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique (CENATHO) ;

  2. L’Institut Supérieur de Naturopathie (ISUPNAT) ;

  3. Le centre Euronature.

Quel est le nombre des naturopathes en France ?

Cette profession faut de plus en plus d’adeptes partout dans le monde, en France ils sont près de 3000.

Quelles sont les différentes façons d’exercer ce métier ?

Il existe plusieurs possibilités d’exercice, on peut citer :

  • En cabinet privé à votre propre compte ;

  • En partenariat avec un ostéopathe, kiné ou sophrologue…

  • En travaillant avec des pharmacies, laboratoires ou magasins de traitements naturels.

Quel est le prix d’une séance chez un naturopathe ?

Le prix dépend de plusieurs variables, notamment la réputation, les prestations fournies au patient, l’expérience… D’une manière générale, une séance chez un naturopathe coûte entre 50 et 150€.