soins naturels

Lumbago : comment le soulager efficacement ?

Écrit par  | 

Selon une étude, 60 à 90 % de la population aura un épisode de lombalgie au moins une fois dans sa vie. Il est donc utile de savoir quoi faire si ça nous tombe dessus un jour ! Dans cet article, vous trouverez quelques astuces pour soulager efficacement un lumbago ou prévenir sa survenue.

Qu’est-ce qu’un lumbago ?

Un lumbago, communément appelé « tour de rein », est une lombalgie aiguë. Autrement dit, une douleur aiguë au niveau de la région lombaire (le bas du dos). Un épisode de lumbago dure en général quelques jours. Lorsqu’il dépasse les 3 mois, on parle de lombalgie chronique et une prise en charge médicale adéquate est nécessaire.

Qu’est-ce qui donne un lumbago ?

Le plus souvent, le lumbago est d’origine mécanique :

  • Les contractures musculaires ;
  • Les dégénérescences cartilagineuses (arthrose) ;
  • L’atteinte des disques intervertébraux ;
  • Les mauvaises postures ;
  • Le port de charges lourdes (certaines professions physiques) ;
  • Les exercices physiques intenses qui malmènent le dos ;
  • Les traumatismes (chutes, faux gestes…).

 

D’autres facteurs favorisants sont bien connus :

  • L’âge avancé ;
  • Des antécédents personnels de lumbago ;
  • La période de grossesse (souvent source de mauvaises postures) ;
  • Musculature abdominale peu développée, avec plus de contraintes sur le dos ;
  • Les travaux et professions physiques ;
  • Les troubles psychiques (dépression…).

Quelles sont les astuces qui soulagent ?

4 principales mesures doivent immédiatement être mises en œuvre pour atténuer efficacement les lombalgies :

  1. Éviter de se clouer au lit : malgré les douleurs, il ne faut pas stopper complètement ses activités. Il suffit de les adapter en évitant le port de charges lourdes, les mauvaises postures, les gestes brusques… Il faut toujours garder un certain degré de mobilité pour stimuler les muscles et favoriser la guérison.
  2. Réaliser quotidiennement des étirements des muscles lombaires, quelques minutes suffisent. Des exercices de relaxation peuvent aussi être nécessaires pour se débarrasser du stress qui est un facteur accentuant les douleurs.
  3. Choisir une literie adaptée à sa morphologie et de bonne qualité.
  4. Ne pas hésiter à s’aider de médicaments antalgiques dès le début des douleurs pour pouvoir continuer ses activités journalières, car l’immobilisme est déconseillé. Les principaux médicaments qui peuvent être utilisés sont le paracétamol et les AINS (anti-inflammatoires non-stéroïdiens comme l’Aspirine, l’Ibuprofène, le Kétoprofène…).

En cas de persistance des douleurs ou leur aggravation, il faut consulter au plus vite son médecin traitant pour un prise en charge adéquate. Le diagnostic de lumbago est généralement clinique, c’est-à-dire qu’il est posé par le médecin simplement à l’aide des symptômes rapportés par le patient et l’examen physique, il n’est pas utile de recourir à des examens complémentaires sauf pour éliminer des diagnostics différentiels (affections se manifestant aussi par des douleurs lombaires).

Généralement, le médecin prescrit des médicaments antalgiques types Paracétamol ou AINS. Mais il peut également prescrire des myorelaxants (décontractants musculaires) ou des infiltrations de corticostéroïdes dans le cas ou l’intensité des douleurs est élevée.

En cas de lumbago récidivant ou chronique, des séances de kinésithérapie peuvent se révéler nécessaires.

Il faut savoir que devant un lumbago, l’arrêt de travail n’est pas automatique. La décision reviendra au médecin après qu’il ait pris en considération un certain nombre de paramètres tels que la nature de la profession, sa pénibilité, les gestes effectués…

Comment éviter la survenue du lumbago ?

Voici quelques mesures simples à appliquer quotidiennement pour prévenir le lumbago :

  • Éviter la sédentarité et pratiquer une activité physique régulièrement :l’OMS (organisation mondiale de la santé) recommande 30 minutes d’activité physique d’intensité au moins modérée par jour.
  • Garder une bonne posture en toutes circonstances (au bureau, en mangeant, devant l’écran, en cuisinant, en faisant la vaisselle, en jardinant…). C’est l’élément essentiel pour prévenir les maux de dos en général.
  • Bien s’échauffer avant sa séance de sport.
  • Mettre une tenue adaptée pour le sport, surtout les chaussures.
  • Ne pas enfiler ses chaussures debout.
  • Adapter son espace de travail et le rendre plus ergonomique pour éviter les mauvaises positions.
  • Solliciter plus ses jambes que son dos en ramassant un objet lourd, pour cela éviter d’arrondir le dos et toujours le garder bien droit.
  • Ne pas garder la même position longtemps.
  • Protéger son dos avec une ceinture lombaire en cas de profession ou d’activités à risque de lumbago, ne pas hésiter à en parler avec son médecin traitant.

 

Influence Santé, le magazine qui vous aide à reprendre votre santé en mains, tous nos conseils en Naturopathie, Réflexologie, Phytothérapie, alimentation....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 20 =